Sarra Rejeb: «La situation actuelle de Tunisair semble floue»

Sarra Rejeb, PDG de la Compagnie aérienne nationale Tunisair, a annoncé, ce matin, lors de son audition par la Commission des finances à l’ARP, que Tunisair a désigné un administrateur judiciaire pour gérer Tunisie Catering, qui a arrêté toute activité avec Tunisair depuis début avril 2015.

« On a fait de notre mieux pour résoudre ces problèmes, mais ce n’était pas suffisant. Faute de moyens », a-t-elle précisé. Et d’ajouter que Tunisair a dû reprendre l’activité de catering, vu que 90% des retards des vols sont dus à Tunisie Catering.

Sarra Rejeb Tunisair L'Economiste MaghrébinSur le plan des ventes des billets, la PDG a précisé que la compagnie est actuellement à 5% seulement des ventes totales du bilan prévisionnel. Pour améliorer le nombre des ventes, Tunisair mise, dans sa stratégie commerciale, sur le développement de la vente des billets par internet.

Dans le même ordre d’idées, la compagnie compte développer son Fret, à travers l’achat d’un avion cargo. Elle prévoit, également, l’ouverture de vols à destination du continent africain, en garantissant un minimum de rentabilité. Les marchés locaux seront, ainsi, développés.

Parlant chiffres, Sarra Rejeb a affirmé qu’au terme de l’exercice 2013, un déficit de 205 millions de dinars (MDT) a été enregistré.

Par conséquent, Tunisiair s’est vu octroyer un crédit de 40 MDT. Sa situation actuelle semble floue, vu qu’au jour d’aujourd’hui, elle n’a pas d’organigramme défini par décret même si son programme de réforme a été entrepris depuis 2012, mais une grande lenteur s’affiche dans la prise de décisions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here