Le député Abada El Kéfi accusé de fraude et d’usage de faux ?

Tribunal administratif présidentielle Tunisie L'Economiste MaghrébinSi l’on en croit le journal Al-Chorouk on line du vendredi, un des juges d’instruction du Tribunal de première instance du Kef s’est chargé de statuer sur une affaire “de fraude, recel de faux et d’usage de faux ” qui vient d’éclabousser le député et président du Comité sur la législation générale, Abada El Kéfi.

Le juge d’instruction, sous couvert du Procureur général de la République de la Cour d’appel du Kef, aurait demandé à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) de lever l’immunité parlementaire du député Abada El Kéfi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here