Les 100 jours de Najem Gharsalli : un ministre sur tous les fronts

Le ministre de l’Intérieur Mohamed Najem Gharsalli a dressé un bilan des 100 jours de l’action de son ministère, lors d’une conférence de presse qui s’est tenue aujourd’hui à la Kasbah.

Des réformes structurelles qui seront mises en place dans 81 cités sur l’ensemble du territoire tunisien, des projets, notamment l’éclairage public, la réalisation des axes routiers, l’accès à l’eau potable, entre autres… Il a fait aussi savoir que 17 municipalités seront créées prochainement.

Le ministre de l’Intérieur a assuré que la réalisation des ces projets va soulager les habitants de différentes régions qui rencontrent d’énormes difficultés depuis des années.

Avoir une vie décente, tel est notre objectif essentiel pour que le citoyen ait confiance en son gouvernement pour parler de ses problèmes, pour qu’il y ait également une entente entre les deux parties et non plus un sentiment de méfiance”, a-t-il précisé.

Un autre volet concerne le projet de loi relatif à la protection des forces armées qui sera débattu à l’ARP, a-t-il dit.

Lors de cette conférence, le ministre a annoncé des chiffres sur le nombre d’arrestations effectuées. Parmi ces arrestations figurent des éléments terroristes dont le nombre s’élève à 880 arrêtés, et ce, dans un laps de temps plutôt réduit. D’autres ont été arrêtés pour des affaires de contrebande le nombre de ces arrestations a atteint 1192 interpellés contre 890 pour l’année 2014 (depuis le mois de février jusqu’au 30 avril 2014), mais “les menaces existent encore, et il faut continuer le combat contre le terrorisme”, a-t-il ajouté.

Par ailleurs, Mohamed Najem Gharsalli a salué les efforts des sécuritaires, de la garde nationale, et des forces de l’ordre, pour avoir démantelé plusieurs réseaux soupçonnés de “dormants”, lesquels avaient l’intention de commettre des actes terroristes. Il a rappelé l’opération menée, peu après la terrible tragédie du musée du Bardo, pour l’élimination de terroristes des plus dangereux parmi lesquels “Lokman Abou Sakher”.

Sur un autre sujet brûlant, le pèlerinage de la Ghriba, qui aura lieu les 6 et 7 mai, a été évoqué lors de cette conférence et le ministre de l’Intérieur a déclaré à ce propos que des dispositifs sécuritaires ont été mis en place et renforcés. “ Nous avons pris toutes les mesures nécessaires pour assurer le bon déroulement du pèlerinage. Ce sera une importante rencontre qui accueillera un grand nombre de Tunisiens juifs et des visiteurs étrangers en provenance de l’Union européenne ”.

Et de poursuivre : “ En étant sur le terrain, j’ai remarqué la cohabitation entre les personnes de confessions différentes, il n’y a pas de différence et cela date de siècles. La Tunisie est connue comme étant un pays de tolérance, de cohabitation et de civilisation. Ceci dit la réussite de cet événement engendrera un retour positif sur le secteur du tourisme”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here