Historique : la Palestine est désormais le 123 ème membre de la Cour pénale internationale

Mercredi 1er avril, la Palestine deviendra formellement membre de la Cour pénale internationale ( CPI ) qui siège à La Haye, aux Pays-Bas.

En adhérant à cette instance internationale, les Palestiniens ne cachent pas qu’ils veulent faire juger des dirigeants israéliens pour crimes de guerre ; sachant qu’il est du ressort de cette cour indépendante et permanente de juger les auteurs des crimes les plus graves qui touchent la communauté internationale : génocides, crimes contre l’humanité ou crimes de guerre.

L’intégration de la Palestine à la CPI risque de compliquer davantage les relations israélo-palestiniennes, déjà particulièrement tendues par le conflit à Gaza durant l’été 2014 et récemment encore, à la suite des déclarations du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou sur la solution à deux États.

Les responsables palestiniens vont-ils lancer les premières plaintes dès l’annonce de l’adhésion formelle ? Les Israéliens avaient pris les devants, en punissant d’avance les Palestiniens et décidé de geler environ 100 millions d’euros de taxes prélevées par Israël pour leur compte. Une mesure que Benjamin Netanyahou a décidé de lever.

Cette décision a-t-elle fait l’objet d’un marchandage contre une attitude plus modérée des Palestiniens à la CPI ? Certains médias israéliens l’affirment et l’Autorité palestinienne le nie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here