Biens mal acquis : Le Liban exige de la Tunisie la restitution des 28.8 millions de dollars

La Cour libanaise de cassation a rejeté  la demande de la Tunisie concernant  le gel des avoirs et des biens de Leïla Ben Ali au motif que  les autorités tunisiennes auraient à dessein communiqué  une fausse adresse au Liban de l’intéressée.

Par ailleurs, la Cour libanaise  a accusé la justice tunisienne de faire fi des décrets-lois et de la loi en vigueur , ajoutant que ceci est une violation du code libanais de procédure pénale et, partant,  de la souveraineté du Liban.

En outre, le tribunal a demandé  à la justice tunisienne de lui fournir l’adresse exacte de l’épouse du président déchu, et ce, dans un délai de cinq jours sous peine de devoir verser une amende d’un million de Lires libanaises ( 1200 dinars) par jour de pénalités.

De son côté, le président de l’Instance nationale de  lutte contre la corruption a déclaré que la Tunisie sera au final contrainte de restituer la somme de 28.8 millions de dollars à l’Etat libanais, obtenue  en avril 2013.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here