Tunisie : Ces deux nouvelles pièces de monnaie qui gênent

La Banque centrale de Tunisie (BCT) a, depuis fin 2013, mis en circulation deux pièces de monnaie de deux dinars et de deux cents millimes. Généralement, les Tunisiens se jettent sur toutes les nouveautés et les acceptent sans contestation. Ce n’est pas le cas pour ces nouvelles pièces. Celles-ci, comme à la sortie de la pièce de monnaie de cinq dinars, sont le plus souvent mis en cause et elles ne sont pas toujours les bienvenues auprès des utilisateurs. Le problème de confusion entre ces deux nouvelles pièces avec les anciennes en circulation se pose quotidiennement et clairement auprès des commerçants et des consommateurs. Plusieurs personnes les ont trouvées bizarres et s’étonnent sur leur intérêt. Dans plusieurs cas, soit on n’accepte pas ces deux pièces, soit on les accepte timidement.

Du côté des chauffeurs des taxis par exemple, ils n’acceptent pas facilement ces deux pièces notamment la nuit. Du côté des consommateurs et citoyens, ils haussent le ton avec les commerçants, refusent ces deux pièces et affichent une certaine méfiance. Que dire alors des non-voyants ! La réticence clairement manifestée envers ces deux pièces s’explique généralement par la confusion avec les anciennes pièces d’un dinar et de cent millimes.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here