Pétrole : Riyad et le Koweït ne baisseront pas leur production

En marge d’un forum arabe sur l’énergie qui s’est tenu récemment à Abou Dhabi, les ministres saoudien et koweïtien du Pétrole  ont déclaré hier que leurs pays ne baisseront pas leur production pour faire remonter les cours, même si les pays non-membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) diminuent leur production, rapporte notre confrère algérien Al Moujahed.

Rappelons, ajoute la même source, que l’Arabie Saoudite et le Koweït sont des membres influents de l’Opep et pompent, avec les Emirats arabes unis et le Qatar, quelque 16 millions de barils par jour (mbj), soit plus de la moitié de la production de l’Organisation qui compte douze membres.

L’Opep a décidé, fin novembre à Vienne, de maintenir à 30 mbj son plafond de production malgré une surabondance de l’offre et la chute des cours. Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février valait vendredi 60,51 dollars sur l’Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, contre  62,11 dollars une semaine plus tôt. Le prix du baril de « light sweet crude » (WTI) pour livraison en janvier, a pris 2,41 dollars pour s’établir à 56,52 dollars, effaçant sa chute, jeudi, à des niveaux de clôture sans précédent depuis début mai 2009.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here