Tunis : l’ODC met en garde contre une éventuelle augmentation des prix

A la suite de la circulation d’ informations non encore officielles quant à des éventuelles augmentations de prix, une levée des subventions et une libéralisation des prix pour 2015, l’Organisation de défense du consommateur (ODC) a estimé que, une fois adoptées, ces augmentations représenteront   » une véritable violation de l’équilibre entre le pouvoir d’achat et les salaires moyens. »

Ainsi, dans un communiqué publié aujourd’hui 1er décembre, l’ODC a lancé une alerte  quant aux retombées des augmentations des prix des matières de première nécessité, des hydrocarbures, de l’électricité, du gaz et de l’eau. Par ailleurs, l’ODC a affirmé que les augmentations ne devraient pas avoir lieu sans un consensus  préalable sur les détails relatifs à la technique de ciblage des catégories sociales à faibles revenus qui sera procédée lors de la levée de la subvention.

Dans le même ordre d’idées, l’ODC a appelé à une révision plus approfondie de plusieurs articles de la loi de finances 2015 et à la nécessité de prendre en considération la détérioration du pouvoir d’achat.

Enfin, l’ODC a appelé à une trêve sociale globale et effective en 2015, et ce, par le gel des prix,  «  ce qui nécessite une certaine audace de la part de l’Etat et le soutien de tous les organismes professionnels et des efforts fournis par toutes les autorités financières pour arrêter la détérioration du dinar tunisien ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here