Lancement du concours Univenture : jeunes à vos idées

La troisième édition du concours Univenture a été lancée jeudi  20 novembre, lors d’une conférence de presse tenue à Tunis par l’Association Carthage Business Angels en partenariat avec  le premier incubateur privé Wiki Start Up.  Il s’agit d’un concours dont l’objectif principal est de promouvoir l’innovation et la promotion de l’esprit entrepreneurial  chez les jeunes Tunisiens.

Mondher Khanfir, président de l’association Carthage Business Angels,  a affirmé lors de la conférence que l’innovation demeure un  véritable problème et de préciser que le classement de la Tunisie en ce qui concerne l’innovation a connu une chute considérable d’où la nécessité de revoir le système d’innovation à partir de l’université. Dans la même logique d’idées, il a appelé  à établir des paramètres clairs et précis afin de pouvoir  distinguer entre le projet innovant et celui qui ne l’est pas.

Pour Mondher Khanfir, il ne suffit pas de financer le jeune entrepreneur loin de là. L’entrepreneur doit bénéficier d’un accompagnement même avant la mise en place du projet. L’absence de cet encadrement est génératrice de plusieurs problèmes pour le jeune entrepreneur et cause l’échec de sa start-up, ajoute-t-il.

Par ailleurs, il a critiqué l’ensemble des démarches qui entourent  la création de l’entreprise en rappelant que plusieurs organismes interviennent autour du projet entrepreneurial outre la lenteur des démarches administrative.

Pour ce qui est du concours, Khanfir a fait savoir que le dernier délai pour le dépôt des dossiers est le 15 février 2015. Le concours s’adresse essentiellement aux  chercheurs et universitaires spécialisés dans plusieurs domaine comme : la biotechnologie, la santé, l’agroalimentaire, l’énergie, les médias et les TIC.

Univenture loin de se limiter à des prix traditionnels pour les lauréats, leur  assure : le conseil, l’assistance technique, l’appui à l’innovation, l’aide à l’élaboration de la stratégie.

Notons que la première et la deuxième édition ont contribué à la naissance de 12 entreprises. A la cérémonie du lancement, trois lauréats de l’édition 2014 ont été présentés et ont livré leurs témoignages sur l’expérience :

Khaled Bouchoucha, titulaire du premier prix, a indiqué que sa réussite fait suite à un travail acharné avec toute  son équipe  dont l’aboutissement est la création d’une start-up Iris Industries. Il a affirmé par la suite qu’il ne s’attendait pas à cette consécration.

Pour ce qui est de Safwen Ben Jha, il a indiqué que son projet se base sur sa conviction de l’importance de la culture et du patrimoine national. Dans ce sens, il a développé, avec son équipe, une application capable d’offrir des images en 3 D et des images de synthèse pour les œuvres d’arts dans les musées. Quant au troisième lauréat, Ramzi Jellali,  qui est porteur du projet Omega Tunisie en agroalimentaire, a estimé qu’il compte persévérer et participer à d’autres concours entrepreneuriaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here