Déficit de la balance commerciale alimentaire : le gouffre !

En raison de la régression de 27,2% des exportations agricoles et la  baisse de 2,6% des importations, le déficit de la balance commerciale alimentaire s’est aggravé au cours des dix premiers mois de 2014, pour s’établir à 60%, s’élevant en valeur à 1292,9 millions de dinars (MD) contre 803,6 MD lors de la même période de 2013.

La valeur des exportations a atteint 1507,2 MD (2071,4 MD en 2013), contre des importations d’une valeur de 2800,3 MD (2850 MD l’année dernière), ce qui explique la régression du taux de couverture des importations par les exportations de 18 points, lequel (taux) est passé de 72 à 53,8%.

La baisse de la valeur des exportations alimentaires s’explique, selon le ministère de l’Agriculture, par la régression de 66% des ventes de l’huile d’olive tunisienne au cours de la saison écoulée qui ont atteint 258,2 MD, contre 762,1 MD la précédente saison.

Au niveau de la quantité, les exportations ont baissé de 58% (de 60,1 mille tonnes à 141,9 mille tonnes), toujours selon la même source.

Les statistiques présentées par le ministère de l’Agriculture ont, d’autre part, enregistré une baisse des exportations des légumes, fruits et des pâtes alimentaires semi-transformées qui ont atteint respectivement 49% et 16%, en plus de la baisse des exportations des dattes de 22%.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here