Hong Kong – “Occupy Central” : le Printemps chinois a-t-il commencé ?

CHINA HONG KONG OCCUPYPoursuivant l’objectif d’obtenir l’instauration d’un système plus démocratique dans leur pays, des milliers d’étudiants chinois ont lancé un mouvement baptisé “Occupy Central” depuis dimanche 28 septembre. Pendant trois jours consécutifs, le camp “Occupy Central” a été menacé de se voir dispersé par la force comme leur a déclaré le chef de l’exécutif hongkongais, Leung Chun-ying, qui a demandé aux manifestants de mettre un  terme à leur manifestation sans fixer de délai, afin de faciliter  le “fonctionnement normal de la ville”.

Les manifestants refusent de quitter les rues tant que les réformes politiques n’ont pas été acceptées. Les fondateurs de “Occupy Central” ont revendiqué l’instauration d’un système démocratique en Chine et une plus grande marge de liberté, comme leur avait promis le gouvernement.

Des pays occidentaux, tels que les Etat-Unis et le Royaume-Uni ont demandé au gouvernement chinois de modérer l’utilisation de la force suite aux événements de dimanche 28 septembre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here