La lumière naturelle, un atout santé pour les employés

L’effet bénéfique de la lumière naturelle sur l’humeur, le métabolisme, et d’autres mécanismes qui assurent le bon fonctionnement de notre organisme est connu depuis fort longtemps. Cependant, s’il y a bien des endroits où la lumière naturelle fait défaut, ce sont les bâtiments administratifs.  Les employés en effet qui y travaillent manquent souvent de lumière et d’aération et restent dans ces espaces fermés une grande parti de leur temps, c’est pour cette raison qu’une équipe de scientifiques de la Northwestern Medicine et de l’Université de l’Illinois à Urbana-Champaign a cherché à savoir à quel point l’exposition régulière à la lumière naturelle avait un impact sur la santé des employés.

L’étude publiée dans le Journal of Clinical Sleep Medicine souligne l’importance de l’exposition à la lumière naturelle sur la santé des employés et la nécessité d’accorder une plus grande importance à l’ensoleillement des bâtiments dans la conception architecturale des environnements de travail.

Pour l’expérience, les scientifiques ont choisi 27 employés qui évoluent dans un environnement sans fenêtre et  22 autres employés qui travaillent  dans un environnement bien éclairé à la lumière naturelle. Les employés qui travaillaient dans un espace ensoleillé recevaient environ 173 % plus de lumière naturelle durant les heures de travail. Les résultats de l’étude ont montré que dans cette catégorie les participants dormaient en moyenne 46 minutes de plus par nuit et étaient plus actifs physiquement, que les employés qui ne disposent pas de lumière naturelle en quantité suffisante dans leur lieu de travail. Leur note en termes de qualité de vie était également meilleure.

« Il y a des preuves croissantes que l’exposition à la lumière, au cours de la journée -particulièrement le matin – est bénéfique pour votre santé par ses effets sur l’humeur, la vigilance et le métabolisme», a déclaré l’auteur principal de l’étude Phyllis Zee, neurologue au  Northwestern Medicine et spécialiste du sommeil. «Les employés sont un groupe à risque car ils travaillent généralement à l’intérieur de bâtiments souvent sans accès à la lumière naturelle, et ce, des journées entières. Les résultats de l’étude confirment qu’une exposition suffisante à la lumière durant le temps normal d’ensoleillement a des effets puissants sur la santé », ajoute-t-il.

«Les architectes doivent être conscients de l’importance de la lumière naturelle, non seulement en termes d’économies d’énergie potentielles, mais aussi concernant la santé des occupants», souligne Mohamed Boubekri, professeur d’architecture à l’Université de l’Illinois à Urbana-Champaign et coauteur de l’étude.

Une solution simple selon les scientifiques, pour augmenter la luminosité des lieux de travail, serait de disposer les postes de travail à l’intérieur de 6.5 à 8 mètres des murs ayant des fenêtres.

«La lumière est l’agent de synchronisation le plus important pour le cerveau et le corps« , conlut Ivy Cheung, chercheur à la Northwestern Medicine. Pour cette raison, la lumière naturelle est devenue une thérapie à part entière, pour lutter à titre d’exemple contre la dépression. La luminothérapie séduit, en effet, de plus en plus de personnes en manque de soleil. Raison de plus pour inviter de plus en plus cet atout santé dans nos lieux de travail.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here