Gaza-Roquettes: Tel-Aviv s’attend au pire

En trois jours d’escalade entre Israël et les combattants du Hamas, une pluie de roquettes s’est abattue en profondeur sur le territoire israélien dont  Haïfa, une ville à 160 kilomètres au nord de la bande de Gaza

Mais d’où viennent ces redoutables roquettes qui n’ont plus rien d’artisanal ?

Les services de renseignements israéliens, généralement bien renseignés, évaluent à 10 000 le nombre de roquettes et d’obus disponibles aux mains de Hamas. A la place des roquettes artisanales, les combattants de la mouvance islamiques dans la bande de Gaza disposent de certains missiles dernier cri, les M-302 (iraniens mais fabriqués en Syrie), capables de frapper à 150 voire 200 kilomètres. Le djihad islamique est aussi en possession de roquettes iraniennes Fajr 3 et 5 (45-70 km), de roquettes de fabrication chinoise WS-1 E (40 km) ou encore de missiles R-160 (160 km).

Toujours selon les renseignements israéliens, le Hamas possède également des missiles Grad (20 km) et fabrique ses propres roquettes, les M-75 (75-100 km). Grâce à ces armes de différentes portées, les mouvements palestiniens peuvent atteindre la quasi-totalité du territoire israélien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here