Tunis : OMV investit 500 millions d’euros dans le champ gazier de Nawara

La première production de gaz du champ gazier « Nawara » est prévue en 2016. En effet, la décision finale d’investissement pour le projet de développement de Nawara a été prise en interne en mars 2014 et le projet a maintenant reçu toutes les approbations gouvernementales nécessaires et les contrats seront attribués en temps voulu. Le projet de gazoduc du sud tunisien et le projet de développement de Nawara ont déjà été fusionnés.

Projet d’infrastructure stratégique pour la Tunisie, le projet de développement de Nawara doit permettre de débloquer les ressources gazières du sud de la Tunisie. Les travaux de construction dureront deux à trois ans et permettront la création d’approximativement 200 emplois permanents en plus de centaines d’emplois supplémentaires pendant la phase de construction.

Développé conjointement par l’ETAP et l’OMV (qui détient actuellement cinq permis d’exploration et neuf licences de production On-shore et offshore en Tunisie), ce projet est une composante importante de sa stratégie de croissance en Tunisie et s’aligne avec son objectif de croissance en amont et l’obtention d’un portefeuille international équilibré.

Le projet est composé des éléments suivants:

  • Des installations de production sur le site de Nawara
  • Un pipeline entre Nawara et les usines de traitement de gaz qui vont produire des produits du GPL et du gaz commercial.

La première production de gaz se fera à partir de 2016 avec une moyenne de 7000 bep/j. et une pointe de la production de l’ordre de 10 000 bep/j.

L’investissement prévu d’OMV pour ce projet s’élève à environ 500 millions d’Euros qui détient actuellement cinq permis d’exploration et neuf licences de production onshore et offshore en Tunisie.

Avec un effectif d’environ 27 000 employés en 2013, OMV Aktiengesellschaft est la plus grande entreprise industrielle cotée en Autriche et exploite un réseau de gazoducs en Autriche et des installations de stockage de gaz en Autriche et en Allemagne d’une capacité de 2,6 milliards de mètres cubes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here