Tawasol Group Holding, la success-story d’une croissance exponentielle

« Tawasol Group Holding » (TGH), regroupant une dizaine d’entreprises composant le pôle infrastructures et télécoms du groupe Chabchoub, a annoncé officiellement son introduction sur le Marché Alternatif de la cote de la Bourse de Tunis.

mohamed-amine-chabchoub-l-economiste-maghrebinAu cours d’une conférence de presse, tenue aujourd’hui au siège de la Bourse de Tunis, MM. Mohamed Chabchoub, président-fondateur du groupe éponyme et Mohamed Amine Chabchoub, directeur général de «Tawasol Group Holding», ont déclaré que «la Holding est, à l’heure actuelle, à la croisée des chemins et que son carnet de commandes, aussi bien en Tunisie qu’en Algérie, est plein, outre les grandes perspectives présentes sur le continent africain».

L’introduction en Bourse de «Tawasol Group Holding» se fera à travers une offre à prix ferme auprès du public de 14 359 480 actions nouvelles émises dans le cadre d’une augmentation de capital par appel public à l’épargne au prix de 1,100 DT l’action, et, également, par un placement global de 3 636 364 actions nouvelles émises dans le cadre d’une augmentation de capital par appel public à l’épargne au prix de 1,100 DT l’action.

Le Conseil du Marché Financier (CMF) a donné son aval à cette opération à travers un visa délivré le 11 avril 2014. La période de souscription s’étendra du 28 avril au 16 mai 2014 et pourra faire l’objet d’une clôture anticipée le 6 mai sans préavis.

Des fondations solides

Tawasol est une holding familiale créée en 2012 et qui englobe une dizaine d’entreprises qui compose le pôle infrastructures et télécoms du Groupe fondé initialement par Mohamed Chabchoub il y a 30 ans. L’appellation Tawasol a été choisie car le groupe est dans une phase de transition : le fondateur remet progressivement le flambeau entre les mains de ses enfants et leur transmet l’avenir du Groupe dans un esprit de continuité basé sur les principes et les valeurs fondamentales qui ont toujours été celles du Groupe Chabchoub.

« Tawasol Group Holding » fait partie de ces entreprises qui se sont développées dans la discrétion. Cette discrétion a été dictée par le choix propre de ses dirigeants, mais aussi par la nature même de son activité qui n’exige pas une notoriété particulière aux yeux du grand public.

Chez TGH, la notoriété est un acquis de longue date auprès des institutions étatiques tunisiennes et algériennes notamment, mais aussi auprès de toutes les entreprises privées qui font appel à ses services et à son savoir-faire pour la réalisation de leurs mégaprojets.

TGH emploie à l’heure actuelle 548 salariés avec un taux d’encadrement de 9,12%. La holding ne regroupe pas moins de 10 entreprises dont le chiffre d’affaires est passé de 44,3 MDT en 2012 à 60,1 MDT en 2013 (+35,5% de croissance) qui opèrent entre la Tunisie et l’Algérie. Elle opère dans deux secteurs d’activités principaux, les infrastructures et les télécoms, consolidés par des activités annexes étroitement liées.

Au volet infrastructures, elle est spécialisée dans les travaux de voieries et réseaux divers (VRD), le transport de gaz par pipeline, les travaux hydrauliques (stations d’épuration et de pompage) ainsi que la détection, la construction et la gestion des réseaux enterrés.

Concernant les télécoms, TGH est leader du marché tunisien de fibres optiques. Elle est active  dans les services d’appui aux entreprises et la maintenance. Elle est également spécialisée dans les infrastructures à travers l’installation, la mise en service et la maintenance des équipements télécoms et les réseaux câblés pour le compte des équipementiers et des opérateurs téléphoniques.

Elle a établi des accords de partenariat et des joint-ventures divers avec des partenaires étrangers, tels que Marais (France) ou encore HayatCom (Koweït). «Tawasol Group Holding » est une véritable success-story qui a connu une croissance exponentielle, au cours de  ces dernières années, et ce,  grâce au savoir-faire de ses équipes et à sa stratégie d’intégration et de diversification assez élevée qui l’a aidée à gagner en valeur ajoutée de manière considérable. C’est ainsi  que TGH a réalisé des bénéfices de 8,3 MDT en 2012  et 9 MDT en 2013.

Au plan international, depuis 2004 avec ses filiales (en l’occurrence HayatCom Algérie et Retel Project), « Tawasol Group Holding » s’est installée avec succès en Algérie, où elle a réussi à être sélectionnée  dans les appels d’offres lancés par l’Etat grâce au know-how tunisien. Elle emploie actuellement sur place 128 personnes.

Adossés à sa grande expérience acquise et totalement réussie sur le marché algérien, « Tawasol Group Holding » va entamer un processus d’expansion vers l’Afrique subsaharienne, région dotée de grandes richesses naturelles, et donc de moyens financiers, mais ayant des besoins immédiats en matière d’infrastructures. L’introduction sur ces marchés à fort potentiel se fera à travers la société Marais Tunisie et permettra d’y apporter toute l’expérience de la holding et de ses diverses activités.

Le premier pays qui enregistrera l’arrivée de cette entité de Tawasol est le Bénin. Il est déjà question d’un projet concret avec un partenaire local pour le déploiement de projets télécoms, notamment dans la fibre optique. Devrait ensuite suivre le Congo-Brazzaville à travers une prise de participation dans une entreprise locale. La Côte d’Ivoire et le Sénégal font également partie des pays où la holding a des objectifs, vu leur potentiel en termes de développement.

La stratégie de prospection dynamique

Les deux dernières années ont été très rentables pour «Tawasol Group Holding». Le développement et la diversification des activités de ses 10 entreprises sur des métiers intégrés et complémentaires lui donnent les moyens et les atouts de se positionner en tant qu’opérateur de référence dans ses différents secteurs d’activité, non seulement en Tunisie, mais aussi en Algérie et sur d’autres marchés prometteurs dans un proche avenir.

A l’heure actuelle, ses carnets de commandes sont pleins et, le modèle économique basé sur l’intégration ayant fait ses preuves,  les perspectives très positives. Les entreprises de la holding sont saines, elles manquent uniquement de fonds qui soient à la hauteur de ses ambitions. D’où le choix d’entrer en Bourse.

La stratégie d’avenir du groupe se base sur plusieurs axes de développement, à savoir:

–         La consolidation de la croissance du groupe sur le territoire national en passant à une nouvelle envergure de projets : les mégaprojets intégrés, et ce, à travers la participation dans des consortiums avec des partenaires étrangers solides. Ces consortiums permettront non seulement d’atteindre une taille suffisante pour mener à terme ces mégaprojets intégrés, mais également un transfert de compétences vers le groupe Tawasol, afin d’acquérir les compétences nécessaires pour une gestion efficace de ces mégaprojets.

–         Le renforcement de l’intégration verticale par la consolidation du pôle «Industrie». Cette intégration est pensée de manière à assurer l’indépendance du Groupe par rapport au marché des matières premières, à accroître sa flexibilité et sa réactivité, et à faire face à la cyclicité de l’activité actuelle.

–         Le renforcement de l’internationalisation des activités du groupe, notamment sur l’Algérie, via les sociétés déjà implantées dans ce pays («HayatCom Algérie» et «RETEL Project») et grâce à la maîtrise des compétences et des facteurs, clés de succès de son cœur de métier (VRD, gaz, assainissement, électricité, télécommunication), dont ses équipes opérant en Tunisie font preuve. Le transfert des compétences de ces dernières vers les équipes opérant en Algérie, se fera de manière fluide et rapide, permettant ainsi une duplication des compétences.

Sur le plan des investissements matériels, les investissements, qui seront engagés sur la période de 5 ans, permettront au Groupe de mettre en place une stratégie de développement logistique à travers l’acquisition de nouvelles machines et la rénovation des équipements déjà existants.

Sur le plan organisationnel, le management du groupe va agir sur une démarche «Lean» pour la centralisation des fonctions support (L’Audit interne, le contrôle de gestion, les fonctions comptable et financière, la gestion des ressources humaines, la gestion du système d’information, et le service juridique) et sur une consolidation des compétences relatives au cœur du métier au sein de chaque filiale.

Cette stratégie de prospection dynamique sera maintenue dans les années à venir afin de permettre au Groupe d’assurer une croissance stable et durable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here