Bourse de Tunis : Les inquiétudes se confirment …

Rattrapé par des craintes d’ordre économique, le marché actions tunisien fonce dans le rouge. Les multiples annonces officielles faisant part de la fragilité du contexte économique et l’incapacité de l’Etat à pouvoir gérer ses dépenses ont freiné l’élan du marché, qui avait commencé l’année en toute euphorie. Après avoir frôlé les 7,6% au mois de février, la performance du Tunindex se tasse à la fin de cette semaine, à seulement 3,52%.

Les investisseurs sont de moins en moins engagées dans une logique d’investissement stratégique au vu d’un climat qui ne semble pas favorable, mais sont davantage soucieux de la valorisation de leurs mises. Les chiffres des indicateurs d’activité relatifs à ce premier trimestre ont été accueillis également par une forte précaution et n’ont pas vraisemblablement pu contrebalancer les doutes macroéconomiques. Ainsi, l’indice phare de la Bourse de Tunis a suivi une tendance profondément baissière tout au long de la semaine (-1,19%) dans un marché remarquablement creux (Volume hebdomadaire près de 17,400 MTND dont deux transactions de bloc d’un montant total de 1,800 MDT portant sur BT et Mg).

Dans cette baisse générale, peu de titres ont réussi à résister. Tel le cas de Cellcom (+2,6%). La maison mère de la marque Evertek a publié un CA en légère baisse par rapport au T1 2013. Toutefois, les achats de matières premières ont accusé un repli de 15,0% ramenant la marge brute à 35,8% contre 28,6% en 2012. Dans le même sillage, Cellcom a réussi à réduire ses charges financières profitant d’une situation bilancielle plus favorable après la réalisation de l’augmentation de capital.

Malgré les modestes réalisations 2013 (baisse du PNL en données individuelles, de 3,7% et recul du RN de 6% à 8,566 MDT), la compagnie de leasing CIL s’adjuge à son tour 2,0%. Cette dernière tiendra une AGO le 22 mai afin de statuer sur ses états financiers individuels et consolidés 2013 et proposer la distribution d’un dividende de 0.750DT/action (en ligne avec l’année dernière). Toutefois, le premier investissement de la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD) dans le secteur du leasing tunisien, notamment à la compagnie CIL – reste à nos yeux – le principal catalyseur de cette performance. En effet, la BERD a signé un prêt de 15 millions d’euro à CIL pour le financement des T/PME tunisiennes.

Pour les jours qui viennent, nous pensons que le marché devrait garder la même tendance si les soucis et craintes dominent toujours l’ambiance. Le discours du chef du gouvernement est maintenant, plus qu’attendu et indispensable. Vaut mieux être confronté à la réalité qu’anticiper le pire !

Actualités

STAR, hausse des primes émises

Le leader du secteur des assurances en Tunisie a enregistré une croissance remarquable de son chiffre d’affaires T1 2014 qui est passé de 89,388 MDT une année auparavant à 102,073 MDT fin mars 2014, soit une hausse de 14,2%. Cette progression provient, essentiellement, de la surperformance de la branche « Automobile » dont les primes émises ont enregistré une augmentation de 17,6% à 51,833 MDT.

Assurances SALIM, des chiffres trimestriels en amélioration

Le chiffre d’affaires de SALIM a augmenté de 13,4% à 12,695 MDT. Les primes émises Vie ont progressé de 9,9% à 5,273 MDT, alors que celles Non-Vie ont gagné de 15,9% à 7,421 MDT. Les primes cédées ont atteint 5,583 MDT, +31,8% par rapport au T1 2013.

Tunisie Leasing, PNL en hausse

La production du secteur du crédit-bail en Tunisie a reculé de 2,6% à 53,966 MDT. L’encours financier du loueur s’est établi à 553,372 MDT,+7,0% par rapport à mars 2013. Le montant des créances classées est de 46,907 MDT, soit un ratio des créances classées de 8,1% vs 7,9% une année auparavant. Le PNL de Tunisie Leasing a augmenté de 6,2% à 5,665 MDT. Les charges d’exploitation ont augmenté de 4,3% à 3,239 MDT.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here