Esprit intègre la Conférence des grandes écoles

Le Conseil d’administration de la Conférence des grandes écoles (CGE), réuni le mardi 8 avril, a validé sur la base de l’avis favorable des comités d’audit statutaires, l’adhésion des cinq nouveaux membres suivants à la Conférence :

  • Ecole Nationale Supérieure de Cognitique de l’Institut Polytechnique de Bordeaux
  • Ecole Supérieure Privée d’Ingénierie et de Technologie ( ESPRIT ) de Tunis
  • Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II de Rabat
  • Université Paris Dauphine.

Ces adhésions illustrent « l’attractivité et la diversité du système des grandes écoles », a estimé la CGE, pour qui c’est la preuve de sa « notoriété internationale ».

Créée en 1973, la CGE regroupe des établissements d’enseignement supérieur et de recherche français et étrangers, qui forment leurs diplômés dans une recherche constante de l’excellence, en liaison avec le monde de l’entreprise, les acteurs de l’économie et de la société civile.

Elle a pour vocation de susciter et coordonner des réflexions et travaux sur l’enseignement, la pédagogie et la recherche, dans une perspective d’amélioration du bien-être social et du développement durable.

La CGE représente ses membres et effectue des démarches d’intérêt commun auprès des pouvoirs publics nationaux, communautaires et internationaux et entretient et développe, dans un esprit d’ouverture et de solidarité, les relations qui unissent ses membres.

Créée en 2003 à l’initiative d’un groupe d’universitaires, l’école privée d’ingénieurs Esprit quant a elle  a démarré avec une trentaine d’étudiants et comptait en 2013 globalement près de 4000 étudiants répartis entre quatre filières : informatique, télécommunications, électromécanique et génie civil qui délivrent le Diplôme National d’Ingénieur (DNI).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here