Wided Bouchamaoui : le port de Radès accuse une perte annuelle de 80 MD

Lors d’une conférence consacrée à l’évaluation de l’action de la centrale patronale pour l’année 2013 et la présentation de la feuille de route de l’Utica à l’horizon 2020, Mme Wided Bouchamaoui a fait savoir que les problèmes qui s’aggravent  de plus en plus dans le port de Radès coûtent à l’Etat tunisien une perte annuelle estimée à 80 millions de dinars. « L’Utica, l’Ugtt et le gouvernement doivent trouver des solutions pour rendre ce port stratégique plus compétitif », a-t-elle affirmé.

Notons que  le port de Radès, principal port en Tunisie, assure près de 80% des échanges commerciaux de la Tunisie avec ses principaux partenaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here