Tunisie : des élèves plus nombreux à fumer de la drogue et à boire

drogue boissons jeunes

Une étude publiée jeudi a été élaborée par l’Institut national de la santé en coopération avec le ministère de l’Education et la Direction de la santé scolaire et universitaire en partenariat avec des organisations internationales. Cette étude a montré une augmentation du taux des adolescents consommateurs des boissons alcoolisées et de la drogue.

L’étude axée sur la consommation de l’alcool et de la drogue en milieu scolaire a donné un aperçu sur la prolifération de ce comportement dangereux parmi les adolescents âgés de 16 et 18 ans.

Un taux de 28 % des élèves, qui ont répondu aux questions de cette étude, ont considéré que l’accès au tabac est facile. 20 % ont estimé que c’est facile de consommer des stupéfiants. 16,2 % ont affirmé que l’accès au cannabis est aussi abordable.

De même, la consommation des boissons alcoolisées est considérée facile par 15,9 % des élèves. Ils estiment que la consommation de la bière est plus répandue.

Il s’agit aussi de 11 % des élèves concernés par cette étude qui ont affirmé que l’octroi des anxiolytiques et des calmants à base de morphine sans ordonnance médicale est possible sans difficulté rencontrée.

L’étude a été menée par MedSPAD-III, entre les mois d’avril et de juin 2021, sur un échantillon de 6201 élèves.

60,4 % sont de sexe féminin relevant des établissements scolaires des deux secteurs public et privé et âgés de 16 et 18 ans.

En comparaison avec la 1ère et 2ème édition réalisées en 2013 et 2017, les résultats de la 3ème version de cette étude montre une augmentation remarquable du taux de consommation de boissons alcoolisées et de la drogue en milieu scolaire.

Avec TAP

Article précédentMarchés de demain : technologies prioritaires, secteurs clés et obstacles
Article suivantDes entreprises sud-coréennes s’intéressent à développer leurs activités en Tunisie

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here