L’UE pourrait assouplir les sanctions anti-russes

Les ambassadeurs auprès de l’UE pourraient assouplir les restrictions sur certains produits russes. C’est ce que rapporte mercredi Politico; citant de hauts responsables et des diplomates. Selon le rapport, ils seront informés par la Commission européenne du nouveau paquet. Lequel comprendrait une proposition de plafonnement des prix du pétrole russe.

Dans le cadre de l’accord, l’UE assouplirait ses sanctions sur d’autres produits. Supprimant ainsi l’interdiction d’expédition d’engrais, de ciment et d’autres produits russes. C’est encore ce que déclarent des responsables anonymes au média.

A cet égard, notons que des tonnes d’engrais russes ont été bloquées dans les ports de l’UE, en raison des restrictions occidentales. Plus tôt ce mois-ci, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a déclaré que les marchandises bloquées pourraient être envoyées aux pays en développement; via l’agence de lutte contre la faim de l’ONU. Sachant que cette offre de faire don d’environ 300 000 tonnes d’engrais russes, incapables de quitter les ports de l’UE, provient initialement du président russe Vladimir Poutine.

D’ailleurs, fin juillet, Moscou et Kiev signaient un accord débloquant les exportations de céréales ukrainiennes via la mer Noire. Et ce, lors de pourparlers négociés par l’ONU à Istanbul. L’accord était également censé permettre à la Russie de livrer des engrais et des produits alimentaires sur les marchés mondiaux. Cependant, Moscou a critiqué à plusieurs reprises l’Occident pour ne pas avoir honoré l’accord. Soulignant que Bruxelles n’autorise que les États membres du bloc de l’UE à les acheter.

Article précédentL’Algérie refuse d’augmenter l’approvisionnement énergétique de l’Espagne et signe un accord avec l’Italie
Article suivantLe FMI fustige le Royaume-Uni pour les impôts

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here