Lancement du projet « Employment4Youth »

Le ministère de l’Industrie, des Mines et de l’Energie (MIME) organise, le 30 septembre 2022, en collaboration avec l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI), la cérémonie de lancement du projet « Employment4Youth – L’industrie 4.0 pour favoriser l’emploi des jeunes en Tunisie et en Côte d’Ivoire ».

A cette occasion, un mémorandum d’entente sera également signé le 30 septembre entre les deux parties.
Ledit projet, financé par le ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du
Développement (BMZ), s’étalera sur trois ans et sera mis en œuvre par le MIME en
collaboration avec l’ONUDI.

Ce qui favorisera une demande accrue de travailleurs qualifiés. Et donnera l’opportunité aux jeunes et à d’autres de s’engager dans de nouvelles opportunités. Et ce, en améliorant l’accès à la technologie, aux compétences et aux informations sur les emplois et les perspectives de développement.
Par ailleurs, un tel projet permettra d’améliorer la compétitivité des entreprises industrielles et leur insertion dans des chaînes de valeur fixées par la stratégie industrielle et d’innovation à l’horizon 2035. Et ce, à travers le renforcement de l’écosystème entrepreneurial, l’amélioration de la formation et l’insertion sur le marché du travail.

Ainsi « Employment4Youth » devra donc aider la Tunisie et la Côte d’Ivoire à accroître la
compétitivité des PME et la création d’emplois en plus d’améliorer les conditions de travail
des jeunes en consolidant un écosystème d’économie numérique.

En somme, une telle démarche donnera l’opportunité d’une transformation structurelle de l’économie en Tunisie et jettera les bases de cette transformation en Côte d’Ivoire dans les secteurs ciblés, conduisant ainsi à la création d’emplois durables.

Il convient de noter que les relations tuniso-ivoiriennes ont connu depuis 2011 une évolution notable avec l’installation de quelque 30 entreprises tunisiennes en Côte d’Ivoire. Rappelons également que la Côte d’Ivoire est un pays aux perspectives très prometteuses présentant des opportunités d’affaires réelles et c’est aussi un pays en immense chantier de travail où les ouvrages se multiplient. 27,5% de croissance du secteur BTP de 2015 à 2017, selon les chiffres du Cepex.

De ce fait, on note entre autres que parmi les secteurs porteurs de la Côte d’Ivoire, s’affichent l’infrastructure et le BTP, le recyclage des déchets plastiques pour la fabrication d’emballages, le recyclage de cartons et papier, la production de papier à base de déchets cellulosiques, l’agro-industrie, la grande distribution, le transport, la téléphonie et les filières des mines, énergies et pétrole.

Article précédentL’UE se démène pour protéger les infrastructures énergétiques en réponse aux incidents du Nord Stream
Article suivantLe Groupe chimique tunisien récupère le marché du Bangladesh
Nadia Dejoui
Nadia Dejoui, travaille depuis plus de 3 ans comme journaliste politique à l’Economiste maghrébin. Diplômée de l’ESJ-Paris-Tunis ( 2012), elle a acquis de l'expérience comme journaliste free-lance pour plusieurs sites d'actualité comme Webdo , Tunisie Numérique, Direct info et Mena-Post. Elle est passionnée par l’écriture créative et la gastronomie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here