Gazoduc Nigeria-Maroc : accord finalisé

Les deux pays ont signé jeudi un accord qui concrétise une proposition de longue date d’un gazoduc entre les deux pays.

Le gazoduc Nigeria-Maroc ouvrira ainsi une nouvelle voie d’approvisionnement en énergie pour l’Afrique de l’Ouest et l’Europe.

Le conduit de 5 600 kilomètres le long de la côte ouest-africaine fournirait du gaz à la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest composée de 15 pays, qui a également signé l’accord de jeudi. Il permettrait en effet d’expédier du carburant vers l’Espagne et le reste de l’Europe.

Le plus long pipeline jamais construit

La Banque islamique de développement basée en Arabie saoudite et le Fonds de l’OPEP pour le développement international ont engagé près de 60 millions de dollars pour financer des études de faisabilité et d’ingénierie pour ce qui serait l’un des plus longs pipelines jamais construits.

“Le Nigeria possède les plus grandes réserves de gaz prouvées d’Afrique à environ 200 billions de pieds cubes, dont la plupart sont inexploitées, brûlées ou réinjectées dans des puits de pétrole”, a rappelé Bloomberg.

Le projet de gazoduc Nigeria-Maroc découle de la vision clairvoyante du roi Mohammed VI et du président nigérian Muhammadu Buhari. Il longera la côte ouest-africaine depuis le Nigeria, en passant par le Bénin, le Togo, le Ghana, la Côte d’Ivoire, le Liberia, la Sierra Leone, la Guinée, la Guinée-Bissau, la Gambie, le Sénégal et la Mauritanie jusqu’au Maroc.

Article précédentReport de l’affaire dite “l’aéroport” au 21 octobre
Article suivantL’Algérie met plus de 3 milliards de mètres cubes de gaz sur le marché

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here