Ministère de la famille- BTS: Accord au profit des établissements de la petite enfance

Lors d’une séance de travail tenue, lundi au siège du ministère de la famille, de la femme, de l’enfance et des personnes âgées, il a été convenu de reclasser les dettes des établissements de la petite enfance ayant obtenu des crédits. Et ce, de la part de la banque tunisienne de solidarité (BTS) pendant la période du coronavirus.

Selon un communiqué publié sur la page officielle du ministère, une commission mixte sera créée à cet effet. Elle regroupera des représentants du ministère, de la BTS et de la chambre syndicale.

En outre, la commission examinera les dossiers parvenus aux délégations régionales du ministère et aux bureaux de la BTS de façon périodique.  Elle terminera ses travaux à la fin du mois d’octobre prochain, indique le communiqué.

Lors de la séance de travail, on trouve la présence du président directeur général de la BTS, Khalifa Sbouï. Ainsi que la présidente de la chambre syndicale nationale des crèches et jardins d’enfants, Nabiha Kammoun Telili,

Par ailleurs, la ministre de la famille, de la femme, de l’enfance et des personnes âgées, Amel Moussa a souligné la nécessité de continuer à financer les institutions de la petite enfance pour qu’elles puissent poursuivre leurs activités sachant que la crise du coronavirus a impacté leurs services.

Elle a, à cette occasion, mis l’accent sur l’importance du soutien de la BTS aux efforts du ministère visant à promouvoir l’initiative économique féminine. En signalant que la BTS a mobilisé 10 millions de dinars. Afin de financer 2318 institutions de la petite enfance. Et ce, dans le cadre du programme d’appui des crèches, jardins d’enfants et garderies scolaires pendant la période du coronavirus.

De son côté, le PDG de la BTS a fait savoir que les institutions bénéficiaires de crédits ont remboursé. Et ce, jusqu’à présent plus de 7 millions de dinars, soit environ 70% de ses dettes.

Avec TAP
Article précédentUtica : entretien avec le secrétaire général de la ZLECAF
Article suivantQuel est l’impact clinique de l’infection par le SARS-CoV2 chez les footballeurs professionnels tunisiens?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here