La Chambre nationale de raffinage des huiles proteste

huile

La Chambre nationale de raffinage des huiles relevant de l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA) tiendra une conférence de presse lundi 20 juin.

Dans un communiqué rendu public, la Chambre affirme que ladite conférence de presse vient en réaction à l’absence de réponse de la part des autorités de tutelle à «ses différentes correspondances». Ainsi, l’événement braquera la lumière sur la suspension des activités des entreprises de raffinage d’huile, la pénurie d’huile subventionnée. Ainsi que ses répercussions sur le consommateur.

En effet, le problème ne date pas d’hier. La Chambre avait déclaré auparavant que l’Office national de l’huile n’a pas remboursé ses dettes envers les entreprises de raffinage. Il s’agit de dettes aux alentours de 20 millions de dinars. Ainsi, l’absence de liquidité a des répercussions négatives sur les unités industrielles au point qu’elles ne peuvent plus honorer leurs engagements financiers envers les banques et leurs salariés. De ce fait, le risque de fermeture menace la majorité des entreprises.

La Chambre avait appelé le ministère du Commerce à revoir les prix de l’huile subventionnée. D’ailleurs, la dernière révision remonte à deux ans. Il convient de rappeler qu’une grande pénurie de ce produit subventionné a été constatée dans les marchés tunisiens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here