L’UGTE rejette le projet de décret gouvernemental portant organisation de la licence nationale

L’union générale tunisienne des étudiants (UGTE) a exprimé son rejet du projet de décret gouvernemental portant organisation de la licence nationale après avoir pris connaissance de son contenu tel que proposé par le ministère.

Dans un communiqué, l’UGTE a évoqué ce qu’elle qualifie de “difficultés pratiques liées à l’application de ce projet de décret” telle que la possibilité pour l’étudiant de bénéficier uniquement de 5 inscriptions. Alors que le nombre d’inscriptions était illimité pour la 2e et la 3e année dans le régime de la licence”.

L’organisation estudiantine a indiqué que le ministère a décidé d’instaurer l’enseignement présentiel, à distance ou mixte. Et ce, en permettant à l’enseignant de choisir. Ainsi que d’évaluer la méthode d’enseignement ” sans tenir compte de la volonté des étudiants” malgré l’importance de l’enseignement présentiel. Notamment pour les facultés de droit et des lettres.

Elle a précisé le ministère s’est orienté en vertu de ce projet, à l’application du rachat uniquement pour la session de contrôle.

L’UGTE a déploré ce qu’elle qualifie de “choix irresponsable du ministère de l’enseignement supérieur”. En l’appelant à dialoguer avec toutes les parties selon le même communiqué. Et ce,  dans le cadre d’un partenariat effectif 3 étant donné que les solutions unilatérales n’ont pas d’issue”.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here