Tunisie / Johnson & Johnson : aucun effet secondaire grave n’a été enregistré

Les revenus de la SOTUMAG ont augmenté de 3,7% durant le premier trimestre 2022, pour se situer au niveau de 4 millions de dinars (MD).

Le Centre national de pharmacovigilance n’a enregistré, jusqu’au 6 mai, aucun effet secondaire grave chez le million de personnes vaccinées avec Johnson & Johnson. C’est ce qu’indique le ministère de la Santé.

En effet, il a souligné, dans un communiqué publié sur sa page officielle facebook, que le risque de développer des caillots sanguins est un effet secondaire très rare et apparaît environ une à deux semaines après avoir reçu le vaccin Johnson & Johnson.

Par ailleurs, le Centre national de pharmacovigilance surveille d’éventuelles complications des différents vaccins anti-covid administrés. Et ce  depuis le début des opérations de vaccination aussi bien au niveau national que mondial.

Le ministère de la Santé a décidé, lundi, de suspendre l’utilisation de ce vaccin. Cette procédure s’inscrit dans le cadre du suivi des évolutions liées à la vaccination contre le Coronavirus, explique le ministère. Elle s’inscrit , également, dans le cadre des recommandations de la Food and Drug Administration pour limiter l’utilisation de ce vaccin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here