Pourquoi les cérémonies du 9 mai sont si importantes pour Poutine

Ce 9 mai, comme chaque année, un défilé militaire aura lieu à Moscou sur la Place Rouge pour commémorer la victoire dans la Grande Guerre patriotique. C’est ainsi que les Russes appellent la Seconde Guerre mondiale.

Le 9 mai, jour de la Victoire, la Russie célèbre la défaite du nazisme en 1945 dans ce que les Russes appellent la “Grande Guerre patriotique” (1941-45) qui a fait environ 27 millions de morts.
Peu d’événements pourraient unir l’Europe comme la victoire sur le fascisme nazi. Pourtant, son anniversaire, célébré à Moscou le 9 mai, est devenu ces dernières années une commémoration de plus en plus de la Russie et de moins en moins de l’Europe. En effet, à la même date, elle préfère célébrer la déclaration Schuman, le texte fondateur de la construction européenne.

Détails du défilé

Au centre des célébrations à Moscou, selon la tradition dépoussiérée par le président Vladimir Poutine en 2008, le défilé militaire sur la Place Rouge est une occasion pour le Kremlin de montrer sa force au monde. Et de raviver le patriotisme intérieur, cette année encore à la lumière de la guerre en Ukraine.
Le ministère russe de la Défense a publié une carte interactive du défilé, montrant 33 colonnes en marche de troupes russes, de cadets et de membres des agences de sécurité, selon Reuters. Après le défilé militaire, l’action appelée “Régiment immortel” a également lieu depuis plusieurs années. Au cours de laquelle des milliers de citoyens, en particulier des jeunes, sont invités à défiler. Et ce, en tenant les portraits de leurs grands-parents qui ont combattu pendant la guerre. Née comme une initiative populaire, elle s’est rapidement répandue également parmi les communautés russes à l’étranger. Et, en 2015 à Moscou, Poutine y a également participé, en défilant avec le portrait de son père.
Selon le programme diffusé par le ministre de la Défense, huit MiG-29SMT survoleront la Place Rouge pour dessiner une lettre « Z » dans le ciel. Z étant le symbole de soutien à ce que Moscou a aussitôt imposé d’appeler une « opération militaire spéciale » en Ukraine.

Aucune déclaration de guerre ne parviendrait à l’Ukraine, assure le Kremlin

Le président Poutine, également commandant en chef de l’armée, après l’ouverture officielle de la cérémonie dirigée par le ministre de la Défense, Serghei Shoigu, prononcera cette année le discours traditionnel de la tribune installée près du mausolée de Lénine parmi les anciens combattants, sans aucun chef étranger à ses côtés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here