Inde : le grand grenier mondial craint une chute des récoltes

La vague de chaleur record de l’Inde menace les exportations de blé au milieu des problèmes de pénurie existants.

Le deuxième plus grand producteur de blé au monde, l’Inde, fait face à une baisse de la production de blé cette année en raison du temps exceptionnellement chaud de mars, a rapporté Reuters hier.
Le pays a connu cinq années consécutives de récoltes record de blé, et les responsables s’attendaient à un autre rendement record cette année, dans l’espoir d’augmenter les exportations au milieu des perturbations de l’approvisionnement dues à la crise ukrainienne, a déclaré Reuters.
Au cours de l’exercice clos en mars, l’Inde a exporté un record de 7,85 millions de tonnes de blé, soit une hausse de 275 % par rapport à l’année précédente, et prévoyait d’exporter 12 millions de tonnes au cours de cet exercice. Cependant, une note officielle du gouvernement consultée par Reuters estime que la récolte sera inférieure d’au moins 6 % aux prévisions, menaçant les plans d’exportation.
L’Inde a enregistré son mois de mars le plus chaud en 122 ans cette année, la température maximale à travers le pays augmentant de près de deux degrés au-dessus de la normale à 33,1 ° C (91,58 ° F), selon les données du département météorologique du pays.
Les prix des céréales ont atteint des niveaux record ces derniers mois en raison des problèmes de pénurie d’approvisionnement résultant de l’action militaire de la Russie en Ukraine.
 
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here