La France ferme 50% des réacteurs nucléaires en pleine crise énergétique

La France, l’un des principaux exportateurs d’électricité en Europe, a mis hors service 28 de ses 56 réacteurs atomiques en raison de défauts ou de maintenance.

Cette étape de la France  intervient au milieu d’une crise énergétique de plusieurs mois, l’une des pires de l’histoire européenne.
Le géant français des services publics EDF confirme que 28 réacteurs nucléaires sont hors ligne alors que l’Europe est aux prises avec une crise énergétique.
Le réacteur Golfech-2 de 1 300 mégawatts exploité par Electricité de France (EDF) dans le sud du pays  arrêté vendredi pour maintenance jusqu’à samedi, a indiqué la société dans un dossier auprès de l’opérateur de réseau RTE.
La suspension, due à des pannes prolongées après la découverte de problèmes de corrosion sur certains sites, devrait obliger EDF à acheter de l’électricité sur le réseau européen à un moment où la demande monte en flèche, exacerbée par les pénuries de gaz naturel.

Les arrêts devraient aggraver les problèmes d’approvisionnement de l’Europe

Les contrôles et les réparations, ainsi que les arrêts programmés pour le ravitaillement et l’entretien régulier, auraient fait chuter la production nucléaire française à son plus bas niveau en plus de 10 ans.
Les arrêts devraient aggraver les problèmes d’approvisionnement de l’Europe, l’énergie nucléaire représentant plus des deux tiers de la production d’électricité française. Les prix quotidiens de l’électricité en France en 2022 ont été en moyenne de près de 30 % supérieurs à ceux de l’Allemagne, qui dépend davantage du gaz et du charbon pour faire fonctionner ses centrales. Ils seraient quatre fois plus élevés qu’à la même période de 2021.
Les importations françaises d’électricité étaient presque égales aux exportations au premier trimestre, contre des exportations nettes d’environ huit térawattheures vers la Grande-Bretagne, l’Italie, l’Allemagne et la Suisse au cours de la même période de 2021, selon les données de l’institut de recherche Fraunhofer ISE.
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here