Riadh Sidaoui : "La victoire de Macron est celle de l'oligarchie française"

assassinat

La victoire d’Emmanuel Macron est celle de l’oligarchie française. C’est ce qu’avance le directeur du Centre arabe de recherche et d’analyse politique et sociale (Caraps) de Genève Riadh Sidaoui, dans une vidéo publiée sur sa chaîne officielle Youtube.

Riadh Sidaoui considère que “l’oligarchie française est très puissante et qu’elle détient les médias, les banques et la finance. De ce fait, elle doit garder ses intérêts au niveau politique”. “Cette oligarchie a misé sur Macron après avoir constaté que le centre droite et le centre gauche se sont écroulés notamment avec l’émergence de la famille politique de l’extrême droite et la gauche française. Ces deux familles politiques représentent un danger contre l’oligarchie”, analyse-t-il. De ce fait, cette oligarchie, toujours d’après le politologue tunisien, a “fabriqué” Macron.
Le spécialiste rappelle la baisse des taux de visas pour les maghrébins et la célèbre déclaration de Macron” l’islam est en crise”. Pour les présidents maghrébins, il s’agit d’un soulagement notamment que les trois présidents maghrébins connaissent déjà Emmanuel Macron. Il s’agit d’un soulagement étant donné qu’il s’agit d’un visage familier.

De la nécessite de l’Union maghrébine

Cependant, il souligne la nécessite de se mobiliser contre toute ingérences dans les affaires internes des pays maghrébins. Il cite l’exemple de la Tunisie où le président Kaïs Saïed a déclaré à Gilles Kepel, l’envoyé spécial de Macron que ” l’époque de Jules Ferry est révolue”. Pour M. Sidaoui, il faut recourir à ce genre de discours contre “la France qui n’a pas encore abandonné son esprit colonial”. Il est temps de penser à une union maghrébine pour négocier en position de force avec la France et l’Union européenne.
Pour Riadh Sidaoui, la réélection d’Emmanuel Macron pour un deuxième mandat présidentiel n’était pas surprenante pour la scène politique et pour les analystes. La surprise aurait été la victoire de la candidate de l’extrême droite Marine Le Pen, continue-il. Par ailleurs, il indique que le taux d’électeurs qui ont voté pour Marine Le Pen pourrait la favoriser pour gagner la prochaine présidentielle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here