Lancement du troisième appel à candidature pour bénéficier du programme Insadder

INSADDER

Lancé en juin 2021, le programme INSADDER d’appui à l’export est financé par l’Union Européenne. Sa mise en œuvre revient à la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD). C’est une initiative qui vise à renforcer le potentiel des PME tunisiennes en matière d’exportation.

Lors des deux premiers appels à candidature, qui ont été lancé en juin et novembre 2021, plus de 50 PME ont été sélectionnées. Et ce, suite à un processus compétitif. Elles bénéficient aujourd’hui de l’appui du programme INSADDER sur différents volets; suite à un diagnostic établit par les experts du programme et de la BERD.
En effet, l’objectif global est d’évaluer la performance, la compétitivité et la capacité à exporter des PME sélectionnées dans le cadre du programme. Et ce, afin d’élaborer un plan d’action. Lequel comprend un ensemble de missions qui s’appliqueront tout au long de l’implémentation du programme.

Le programme étend son intervention

Le programme INSADDER étend son intervention à tous les secteurs. Et ce, afin de promouvoir l’innovation, la digitalisation, l’inclusion et le développement durable. De ce fait, il propose un ensemble de services d’assistance technique et financière; ainsi que des services d’appui exhaustifs.
A ce titre, les entreprises sélectionnées pour le programme INSADDER auront, pendant deux à trois ans, accès à:

  • Un accompagnement stratégique par des experts métiers internationaux focalisé sur l’export et l’accès à de nouveaux marchés.
  • Un support opérationnel pluridisciplinaire délivré par des experts en stratégie, organisation, marketing, transformation digitale, information financière, certification.
  • Des formations spécifiques aux métiers de l’exportation au profit du personnel des entreprises bénéficiaires.
  • Et un cofinancement des certifications nécessaires à l’exportation.

Critères

Pour bénéficier de ce programme, les soumissionnaires devront répondre à quatre groupes de critères. A savoir :
– Correspondre à la définition d’une PME selon les normes de l’Union Européenne. Soit: par sa taille (<250 salariés); son chiffre d’affaires (<50 millions d’euros ou total de bilan <43 millions d’euros); et ses ressources (qui incluent l’actionnariat, les partenariats et les liens).
– L’expérience avec l’exportation: le programme s’adresse aux entreprises qui veulent exporter pour la première fois. Mais aussi à celles qui ont déjà occasionnellement exporté ou exportent et veulent augmenter leurs exportations. Les entreprises qui exportent pour plus de 30% de leur chiffre d’affaires ne sont pas éligibles.
– L’assise financière: les bénéficiaires doivent avoir des finances saines. Lesquelles leur permettent d’investir dans les opérations d’export. L’entreprise doit avoir des niveaux de ratios financiers équilibrés.
– La situation fiscale: les bénéficiaires doivent avoir une situation fiscale saine. De même, elles doivent déclarer sur l’honneur qu’elles ne sont pas sous le coup de sanctions ou situation d’exclusion, selon les directives européennes en cours.
Notons que durant les cinq prochaines années, le programme INSADDER bénéficie d’un budget de 7,25 millions d’euros financé par l’UE et mis en œuvre par la BERD. Dans ce cadre, il souhaite accompagner 75 entreprises tunisiennes dans leur développement vers l’export. Le troisième appel à candidature est donc ouvert aux PME, du 1er au 30 avril 2022.
Postulez dès maintenant sur le site www.insadder.tn

(Communiqué)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here