Qatar 2022 / Tunisie – Mali : l’enjeu est aussi financier

L’enjeu de la qualification à la Coupe du monde Qatar 2022 n’est pas que sportif. Les équipes qualifiées recevront des primes importantes de la part de FIFA qui serviront, entre autres, à effectuer des préparations dans de bonnes conditions. Une première partie sera versée dès la qualification. Et la seconde après la participation à la compétition. Selon les informations qui ont fuité, chaque pays recevra l’équivalent de 39 millions de dinars s’il est éliminé dès le premier tour.

Pour rappel, et lors de la Coupe du monde Russie 2018, la Tunisie a encaissé au total 9,5 millions de dollars, dont 1,5 million lors des préparations. Puis huit millions de dollars après la fin de la compétition. Qu’en sera-t-il pour l’aventure pour le Qatar 2022?
Si nous ajoutons cela aux primes engrangées lors de la Coupe Arabe (trois millions de dollars) et de la CAN au Cameroun (1,175 million de dollars), nous pouvons confirmer que la Fédération Tunisienne de Football est l’un des organismes publics les plus solvables en devises.
Au-delà de ces considérations, la qualification pour le Qatar 2022 s’impose. Car un pays comme la Tunisie ne peut pas se permettre de rater un tel rendez-vous.
Bonne chance à nos aigles.
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here