Le conflit en Ukraine pourrait mener à la "guerre froide 2.0" selon le directeur d'Eurasia

Russie-Ukraine

Christopher Garman estime que les sanctions économiques et l’isolement de la Russie doivent perdurer. Et ce, même si l’offensive militaire prend fin.

Ainsi s’exprime le politologue Christopher Garman, directeur exécutif pour les Amériques du cabinet de conseil Eurasia. Ainsi, selon lui, même si la guerre en Ukraine ne tarde pas à se terminer, la refonte qui est déjà provoquée dans les forces géopolitiques devrait durer. Et elle conduira à ce qu’il a appelé la « guerre froide 2.0 ».
“Nous pensons qu’une version de la guerre froide 2.0 est la plus probable”. C’est ce qu’il déclarait dans une interview à CNN samedi dernier. En faisant référence à des scénarios possibles même après une éventuelle fin des attaques militaires russes dans la région. “Bien sûr, nous attribuons une probabilité de 30% à la sortie diplomatique. Mais nous ne voyons aucun signe de cette voie. Ce que je crois, c’est que nous continuons avec un scénario où la Russie poursuit son occupation d’une partie de l’Ukraine. Et des sanctions qui ne sont pas prononcées », a-t-il précisé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here