Consultation nationale : I Watch parle d’un « fiasco inévitable »

I watch

Les ministères de la Jeunesse, des Sports, des Technologies de la communication et de la Culture “ont lamentablement échoué. Et ce, à attirer les citoyens et les inciter à participer massivement à la consultation nationale, lancée le 15 janvier et qui devrait prendre fin dimanche 20 mars”. Ainsi constate l’organisation I Watch.

Dans un communiqué d’I Watch, publié mercredi, l’organisation révèle ses derniers chiffres. Ainsi, elle annonce le recensement, jusqu’au 16 mars 2022, de plus de 410 mille participants à cette consultation. Soit 6 mille personnes par jour.

Un nombre “très maigre”, estime cependant l’organisation. Et ce, comparativement aux chiffres fournis par le ministre des Technologies de la communication. En effet, le 13 décembre 2021 lors du Conseil ministériel restreint, il tablait sur trois millions de participants.

Pour l’organisation I Watch, “le fiasco” de la consultation est “le résultat logique d’un déficit de communication et de participation” au sein de l’équipe en charge du déroulement de la consultation. Elle appelle, à ce propos, à fournir plus de précisions sur le sort des recommandations de cette consultation. Ainsi qu’à dévoiler sa valeur dans la conception d’une “vision commune de l’avenir de la Tunisie.”

L’organisation s’est dite également “étonnée” face à l’implication de “bénévoles proches des coordinations du président de la République  Kaïs Saïed”. Car, elle estime qu’ils “n’ont rien à voir avec les organes officiels de l’État”.

“I Watch” a, par ailleurs, dit regretter la tentative du président de la République d’associer le département de l’Intérieur dans le processus de la consultation; sous prétexte des difficultés rencontrées”.

Enfin, selon un bilan actualisé à 19h00, le nombre de participants à la consultation en Tunisie et à l’étranger s’élève à 416.434 personnes.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here