Imed Turki : "Les dettes de la CNSS au profit de la CNAM s'élèvent à 4600 millions de dinars"

CNSS
Imed Turki

Imed Turki, président-directeur général de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), est revenu sur la situation des caisses sociales. Et ce, lors de son passage sur les ondes de Shems FM, ce mercredi 2 mars 2022.

Imed Turki a fait savoir que la grève des agents de la CNSS aura un impact sur le quotidien du citoyen. Il révèle, entre autres, que 400 millions de dinars d’allocations familiales et de pensions de retraite sont versés chaque mois. Tout en soulignant que les dettes de la CNSS au profit de la CNAM s’élèvent à 4600 millions de dinars.
 

Aujourd’hui, la question du déficit de la CNSS est la boîte de Pandore tant que le débat n’a pas été soulevé réellement. Et la solution, d’après les experts sociaux, est la mise en place des réformes.
Il convient de rappeler que notre système actuel est un système de répartition c’est-à-dire un système de retraite qui consiste à prélever des cotisations sur les revenus de la population active, et ce, dans le but de les reverser au même moment aux personnes retraitées. Autrement dit, les actifs paient ces cotisations pour régler les pensions des personnes retraitées.
Cela dit, même si ce système a fonctionné durant une période déterminée comme étant un acquis social, aujourd’hui, il a montré ses défaillances. Cela nous amène à penser un nouveau modèle qui assure un équilibre dans le système de retraite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here