Le G7 et l’UE se disent profondément préoccupés par la dissolution du CSM

G7
Kaïs Saïed avait annoncé dimanche depuis le ministère de l'Intérieur la dissolution du CSM. 

Les chefs de mission des ambassades d’Allemagne, du Canada, des USA, de France, d’Italie, du Japon, du Royaume-Uni, et de la Délégation de l’UE en Tunisie se disent “profondément préoccupés par l’annonce de la volonté de dissoudre unilatéralement le Conseil supérieur de la magistrature, dont la mission est d’assurer le bon fonctionnement du système judiciaire et le respect de son indépendance”. C’est ce qu’on peut lire dans une déclaration commune publiée aujourd’hui, 8 février.

Et d’ajouter : Une justice transparente, indépendante et efficace – ainsi que le respect du principe de séparation des pouvoirs – sont essentiels. Et ce au bon fonctionnement d’une démocratie au service du peuple. Celle-ci est fondée sur le respect de l’état de droit et des droits et libertés fondamentaux.

Notons que les USA et l’UE ont déjà exprimé lundi leur “profonde préoccupation” quant la dissolution du CSM.

Pour rappel, Kaïs Saïed avait annoncé dimanche depuis le ministère de l’Intérieur la dissolution du CSM.

Cette annonce a provoqué un tollé médiatique et politique en Tunisie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here