Grandes surfaces: ce qui a changé le 1er février

A partir du 1er février, le droit de timbre de 100 millimes est opérationnel sur les achats dans les grandes surfaces. Ainsi, chaque ticket de caisse est assujetti à un timbre de 100 millimes.

On se demande pourquoi le consommateur qui achète se trouve pénaliser par un timbre fiscal. D’ailleurs, Mustapha Mezghani, expert en TIC et en économie du numérique a souligné via son post: “Si l’objectif est de pénaliser les grandes surfaces parce qu’elles gagnent beaucoup d’argent, il aurait été préférable d’instaurer une taxe sur le chiffre d’affaires, aussi faible qu’en soit le taux.”
Et de poursuivre: “Si on considère que le ticket moyen est de 100 DT, ce serait une taxe sur le chiffre d’affaires au taux de 100 millimes sur 100 DT, soit 0,1%.
Si l’objectif est de ramener des recettes pour l’Etat, quel qu’en soit le payeur, auquel cas je retire ma question. A moins que de ne faire les deux, cela rapporterait deux fois plus.”
Ainsi, le timbre fiscal de 100 millimes sur chaque ticket de caisse est prélevé lors de vos achats effectués dans les grandes surfaces. Et ce comme prévu par la loi de finances 2022 dans son article 54.
En somme, reste à savoir techniquement parlant s’il prendra fin et quand. Où faudra-t-il attendre la prochaine loi de finances complémentaire?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here