La Tunisienne Jalila Mezni (SAH Group) parmi les 50 femmes d’affaires les plus puissantes

Jalila Mezni Forbes

La femme d’affaires et entrepreneure tunisienne, Jalila Mezni, a été choisie par Forbes parmi les 50 femmes d’affaires les plus puissantes au Moyen-Orient, en 2022.

Jalila Mezni co-fondatrice et CEO du groupe Société d’Articles Hygiéniques (SAH) – Lilas spécialisé dans les protections hygiéniques décroche la 40ème place.

En effet, elle a réussi à gagner une place, en étant la seule femme tunisienne dans le classement de Forbes. Ce dernier comprend 19 nationalités et 17 secteurs.

Ainsi, la Co-fondatrice de Lilas se classait, en 2021, au 35ème rang. Obtenant la première place de femme tunisienne parmi les ” 50 cheffes les plus puissantes”.

Et déjà, en 2020, elle se plaçait au 37ème rang. Et elle était classée parmi les “100 femmes les plus influentes”.

Les Emiraties et les Egyptiennes sont en tête de la liste

Les femmes émiraties et égyptiennes dominent le classement avec sept femmes. Pour les leaders saoudiens, marocains, koweïtiens et omanais ont enregistré la présence de quatre femmes.

Sur les 50 femmes, 12 sont inscrites pour la première fois dont huit sont basées aux Émirats arabes unis, deux au Qatar et deux en Arabie saoudite.

Le secteur des services bancaires et financiers est le plus représenté des femmes leaders régionales. En effet, 32%– soit 16 sur 50– travaillent dans ce secteur.

Les conglomérats diversifiés et le secteur de la vente enregistrent la présence de six femmes. Alors que le secteur technologique est représenté par cinq femmes.

Il est à noter que Forbes Middle East est une édition sous licence de Forbes pour le monde arabe. Ses plateformes en ligne et sociales diffusent des informations sur les milliardaires, les affaires, l’investissement et la technologie. Ainsi que sur l’économie, l’entrepreneuriat, le leadership et les modes de vie luxueux.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here