La Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) : Un acteur performant

La CDC

Créée en 2011, la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) est aujourd’hui un important acteur économique et l’un des principaux investisseurs institutionnels en Tunisie.

Outre son rôle d’appui aux politiques publiques en matière d’investissement de long terme, La CDC ne cesse d’apporter un soutien inconditionnel aux entreprises grâce à des ressources totales de 8 072 MTND.

Néjia Gharbi,
DG par
intérim de
la Caisse des
Dépôts et
Consignations

Interventions au profit des PME

Tout au long de ces dernières années, la CDC n’a eu de cesse de diversifier ses méthodes d’intervention pour financer les entreprises, toutes tailles confondues. Elle reste une structure ouverte aux différents porteurs d’idées créatrices de valeurs.

Dans ce cadre, la Caisse a contribué à 21 fonds communs de placement à risque locaux pour un montant de 172,5 MTND et deux fonds internationaux pour une taille cible de 270 M€ (montants levés de 207 M€, dont 15 M€ investis par la CDC).

Pour les fonds locaux, 8 sont généralistes (montant levé de 170 MTND), 3 de développement régional gérés par la CDC Gestion (montant levé de 97 MTND), 2 d’amorçage (montant levé de 18 MTND), 3 en partenariat avec des bailleurs de fonds internationaux (montant levé de 124 MTND) et 2 de restructuration dans le cadre de l’initiative « Aspire » (montant levé de 75 MTND).

« La caisse n’a eu de cesse de diversifier ses méthodes d’intervention pour financer les entreprises, toutes tailles confondues »

La Caisse a ainsi financé 148 projets (dont 136 en Tunisie), contribuant à créer et/ou maintenir 16 220 emplois en Tunisie, dont 4 291 dans les zones de développement régional (ZDR). 4 631 emplois ont été créés et/ou maintenus pour les femmes (2 165 dans les ZDR), 4 781 pour les jeunes (1 626 dans les ZDR) et 2 797 pour les diplômés de l’enseignement supérieur (998 dans les ZDR).

L’exercice 2020 a été également marqué par la création d’un fonds d’urgence de 600 MTND avec le soutien du programme USAID Tunisia Jobs et ce, pour faire face à la conjoncture économique post- Covid-19. Il s’agit du fonds le plus important dans l’histoire de la Tunisie. La mission a été confiée à la CDC. Cette initiative comprend cinq véhicules : un fonds relais (100 MTND), un fonds impact (100 MTND), une initiative Aspire (100 MTND) et un fonds empower (300 MTND).

La CDC contribue à hauteur de 40% du montant levé pour chaque véhicule. La CDC a également géré une ligne mezzanine qui a permis d’investir 25,6 MTND sous forme d’obligations convertibles en actions et ce, dans 14 entreprises.

La Caisse apporte également son appui aux Sicars régionales afin qu’elles puissent, à leur tour, soutenir les PME dans les régions intérieures et participer au développement économique et social.

A partir d’une dotation de 25 MTND qui lui a été allouée par le ministère des Finances, la CDC a libéré 20,8 MTND au profit de 6 Sicars régionales et qui ont été injectés dans 23 projets. Cette ligne a été clôturée en 2019.

Nous précisons que la Caisse compte dans son portefeuille 21 investissements directs pour un montant de participation de 104,9 MTND.

Catalyseur du marché financier

Dans le cadre de sa gestion de trésorerie, la CDC intervient aussi sur le marché financier. Elle dispose d’un encours d’emprunts obligataires de 199,8 MTND, et ce, après des souscriptions de 54,4 MTND en 2020, soit 6,5% du volume du marché primaire.

Fin 2020, la Caisse dispose de 127,5 MTND de titres de créances émis par les banques, 57,3 MTND émis par des sociétés de leasing et 14,9 MTND par les institutions de microfinance.

L’intervention de la Caisse concerne également le marché secondaire. 2,5 MTND ont été réservés pour l’acquisition d’un portefeuille de valeurs choisies selon des critères prédéfinis et suivant une stratégie «buy and hold».

La Caisse participe aussi dans 8 fonds communs de placement pour 24,9 MTND (une part de marché de 4,15%). Son portefeuille d’investissement comporte 12 entreprises cotées pour des investissements de 17,9 MTND.

« La Caisse dispose de 127,5 MTND de titres de créances émis par les banques, 57,3 MTND émis par des sociétés de leasing et 14,9 MTND par les institutions de microfinance »

Au-delà de la recherche d’un rendement, la CDC joue un rôle d’exemple pour les autres investisseurs institutionnels pour qu’ils mettent davantage de ressources à la disposition des entrepreneurs et rationalise le comportement des épargnants particuliers.

En basant ses décisions d’investissement sur une approche fondamentale, elle incite les sociétés de gestion et les intermédiaires en Bourse à revoir leur mode de gestion et à privilégier l’investissement sur le long terme. Ainsi, en 2019, un dinar investi par la Caisse dans les fonds partenaires locaux est multiplié par 17,47 en termes d’investissement.

A noter que la CDC opère sur la pension livrée auprès des institutions financières habilitées. Cela a permis de diversifier les mécanismes de placements sur le marché financier, de maîtriser le risque par la présence d’une garantie papier tangible en BTA en cas de défaillance de la contrepartie et d’assurer une flexibilité totale de la durée de placement.

Fin 2020, la Caisse a vu son encours en pension livrée atteindre 181 MTND, avec un rendement annuel moyen de 7,68% sur les prises en pension pour un total de 61 opérations réalisées.

Une expérience mise à la disposition des startups

Les startups ont bénéficié de l’appui de la CDC durant l’exercice 2020. Un mécanisme de sauvetage (Initiative Save) a été mis en place pour venir en aide aux startups fortement impactées par la crise de la Covid-19. 63 startups, sur un total de 124 ayant fait la demande, ont bénéficié d’une avance remboursable allant de 10 000 à 50 000 TND afin de survivre aux difficultés causées par le confinement et l’arrêt quasi complet de l’activité économique de mars à mai 2020.

La CDC a été chargée de la gestion du projet baptisé « Startups et PME innovantes ». Financé par un crédit de la Banque Mondiale rétrocédé à la CDC, le projet comporte deux composantes, à savoir le financement indirect via le fonds des fonds « Anava » (45M$) ou direct via le fonds « Innovatech » (17M$) des startups et PME innovantes, l’appui à l’écosystème et à l’entreprise pour les startups et PME innovantes (8M$).

Anava est le premier fonds des fonds en Tunisie et en Afrique d’une taille cible de 200 M€ (dont 40 M€ ont été souscrits par la CDC lors du 1er closing en 2020) géré par Smart Capital conformément aux meilleurs standards internationaux.

Résilience financière

La CDC a clôturé l’exercice 2020 avec un cumul de fonds propres de 429 MTND et un résultat net de 80,7 MTND. Les produits d’exploitation 2020 ont atteint 621,4 MTND et le résultat d’exploitation 112,2 MTND, des chiffres dignes d’une banque.

Le ratio de solvabilité de la CDC est de 34,8% fin 2020. En termes de liquidité, elle dispose d’un montant d’actifs liquides qui représentent 1,86x des sorties de trésorerie sur les 30 jours calendaires suivants. Cela a permis à la Caisse et à sa filiale, CDC Gestion, d’obtenir la certification dédiée à la qualité financière MSI 20000.

Jusqu’à la fin du premier semestre 2021, la dynamique positive s’est poursuivie. Le résultat net de la période s’est établi à 37,6 MTND, portant les fonds propres à 466,7 MTND. Les ressources à la disposition de la Caisse s’élèvent à 8 408,8 MTND, dont 7 087,4 MTND CENT et 1 321,4 MTND Consignations.

« La Caisse a clôturé l’exercice 2020 avec un cumul de fonds propres de 429 MTND et un résultat net de 80,7 MTND »

Acteur RSE de premier plan La performance financière n’est pas l’ultime souci de la CDC qui cherche à être profitable, mais en respectant les règles du développement durable. Ainsi, elle est le premier établissement public en Tunisie labellisé RSE. Elle est également la première institution financière à l’échelle mondiale qui a mis en place un système de gestion environnementale et sociale conforme au nouveau cadre environnemental et social de la Banque Mondiale et ce, dans le cadre du projet d’appui aux startups innovantes et PME technologiques.

A travers sa politique d’investissement, la Caisse cherche à promouvoir l’égalité des genres et l’équivalence des chances. En œuvrant à cibler les catégories les plus défavorisées, elle contribue davantage à la croissance et à la réduction de la pauvreté et favorise les générations futures et le développement.

Le modèle d’étude des opportunités d’investissement instauré au sein de la CDC est fondé sur l’examen de l’éligibilité des impacts financiers et extra-financiers, tout en tenant compte des dimensions environnementales et sociales.

Nous sommes donc devant un investisseur d’impact et financièrement très performant. Il peut servir d’exemple pour le reste des entités sous l’égide de l’Etat, notamment en termes de qualité de gouvernance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here