CAN 2022 : Les Aigles pour se positionner, les Fennecs pour laver leur honneur…

Aigles

Sur un nuage après leur performance contre la Mauritanie, les Aigles de Carthage pourront accéder aux huitièmes de finale en cas de victoire ou d’un match nul face à la Gambie. Mais, ce sont les Fennecs, au bord de l’élimination, qui doivent puiser dans leurs dernières ressources pour battre la Côte d’Ivoire. Mais, ce n’est pas suffisant. Car, en attendant les résultats de la rencontre entre la Sierra Leone et la Guinée équatoriale, les joueurs de Jamel Belmadi n’ont plus leur destin entre les mains.

Ce jeudi 20 janvier marquera la fin du suspense pour les derniers qualifiés des groupes E et F. En effet, les Aigles de Carthage joueront contre la Gambie. Alors que les Fennecs croiseront le fer contre la Côte d’Ivoire, dans un match couperet où ils n’auront plus le droit à l’erreur.

Les Tunisiens affronteront ainsi leurs homologues gambiens au stade omnisport de Limbé, à partir de 20 h (heure locale). Et ce, pour le compte de la troisième journée du groupe F de la Coupe d’Afrique des Nations. L’arbitre  mexicain, Fernando Guerrero Ramirez, 40 ans, dirigera cette rencontre. L’assisteront le Comorien Amaldine Soulaimane et le Djiboutien Liban Abdourazak Ahmed. L’arbitre guatémaltèque Mario Escobar sera le quatrième arbitre de cette rencontre.

La CAF a-t-elle eu recours aux services d’un arbitre sud-américain pour éviter que le scénario surréaliste de la fin de la rencontre contre le Mali ne se répète?

Kebaier : « Nous ne craignons aucun adversaire »

A noter que le sélectionneur national, Mondher Kebaier, considérait, lors de la conférence de presse d’avant-match Tunisie-Gambie, que « les absences dues au coronavirus n’auront pas de conséquences sur son équipe ». Affirmant à l’occasion avoir confiance en ses joueurs et que les remplaçants pourront bien représenter la Tunisie et lui permettre d’atteindre ses objectifs.

En réponse à une question sur les probables adversaires de la Tunisie en huitièmes de finale de la CAN, il a également assuré que son équipe « ne craint aucun adversaire ».

« Je ne veux pas rentrer dans les calculs. Nous jouerons le match face à la Gambie pour gagner. Notre objectif étant de faire une bonne prestation et de respecter les principes du fair-play ». C’est aussi ce  qu’ajoutait le coach tunisien.

Tom Saintfiet : « La Tunisie peut gagner la CAN »

Pour sa part, le sélectionneur belge des Scorpions, Tom Saintfiet,  indiquait que la Tunisie a une très bonne équipe. Et que la confrontation face aux Aigles de Carthage sera difficile pour son équipe.

« J’aime le football tunisien. La Tunisie a une équipe très forte et cela va être un match difficile pour nous. Elle a toutes les qualités pour jouer la Coupe du monde et gagner cette Coupe d’Afrique ». Ainsi s’exprimait hier mercredi le coach au micro de Mosaïque FM.

Ne brûlons pas les étapes

La Tunisie qui a écrasé la Mauritanie par le score-fleuve de 4-0 en roue libre contre la Gambie?

N’allons pas si vite en besogne. Car cette dernière rencontre de poules pourrait nous réserver des surprises. En effet, la Gambie, qui est, rappelons-le, à sa première participation à la CAN, n’a pas volé sa première place du groupe F avec le Mali. Elle compte un point d’avance sur la Tunisie. De plus, la Gambie gagnait contre la Tunisie, par 2 buts à 1, lors de leur seul duel en 2010. Enfin, l’attaque en feu de cette valeureuse équipe lui a permis, lors de ces précédentes rencontres dans le groupe F, de l’emporter contre la Mauritanie (1-0), puis d’arracher un nul face au Mali (1-1), en toute fin de match (90e).

Alors quels sont les scénarii envisageables pour ce match tout à fait ouvert?

En effet, les poulains de Mondher Kebaier pourront accéder aux huitièmes de finale en cas de victoire ou d’un match nul face à la Gambie. Mais, les Aigles de Carthage auront intérêt à gagner ce match pour dépasser les Gambiens au classement général du groupe F. En voici d’ailleurs le classement actuel.

1- Mali 4 pts;
2- Gambie 4 pts;
3- Tunisie 3 pts;
4- Mauritanie 0 pt.

Algérie : pour un sursaut salvateur

Enfin, en ce qui concerne l’Algérie voisine, championne en titre, les Fennecs ont joué avec le feu. En hypothéquant sérieusement leurs chances de qualification pour le prochain tour de la CAN. Et ce, suite à un nul face au Sierra Leone; puis une défaite retentissante contre la Guinée Équatoriale.

Toutefois, l’Algérie, au bord de l’élimination, a encore son destin en main. Et elle pourra théoriquement accéder aux huitièmes de finale. Mais seulement à deux conditions: battre ce soir à 17h les Eléphants par au moins 2 buts d’écart… Et surtout savoir se débarrasser d’un stress énorme qui plombe les jambes des joueurs; ainsi que d’une nervosité excessive sur le terrain… Et sur le banc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here