La municipalité de Sfax examine des projets proposés par des investisseurs

sfax

Le maire de la ville de Sfax, Mounir Elloumi, a indiqué, dimanche, que la municipalité examine à l’heure actuelle des projets proposés par des investisseurs et des sociétés privées pour la valorisation et le traitement des déchets.

Ces projets de Sfax  seront présentés bientôt à des experts et universitaires lors d’une journée ouverte. Et ce, dans le but de retenir des propositions efficaces pour la résolution des problèmes liés à l’environnement dans la région.

Dans une déclaration, dimanche, à l’agence TAP, M. Elloumi a souligné l’importance de cette démarche qui vise à trouver une solution aux problèmes des déchets ménagers. Mais aussi à résoudre les questions liées aux déchets industriels, hospitaliers, de construction et d’abattoirs.

Si cette démarche réussit, le projet qui sera retenu devra être réalisé conjointement par la municipalité de Sfax et le reste des municipalités du gouvernorat. Afin de garantir une solution durable aux problèmes des déchets dans la région, a indiqué M. Elloumi.

La municipalité de Sfax pourrait réaliser le projet d’une unité de traitement et de valorisation des déchets selon la formule de partenariat public-privé, a indiqué le maire de Sfax. Tout en rappelant que cette option a été déjà adoptée par le conseil municipal de la ville.

Vers la création d’une agence régionale de gestion des déchets

La municipalité de Sfax se prépare également à l’élaboration d’une proposition pour la création d’une agence régionale de gestion des déchets qu’elle devrait soumettre au reste des municipalités du gouvernorat. Toutes les municipalités concernées devraient s’occuper, dans le cadre de cette agence, de la collecte, du transport et de la valorisation des déchets. Le but étant de réduire les charges de l’Etat dans la gestion des décharges ou dépotoirs qui constituent désormais un problème durable dans le pays.

Le maire de Sfax a, par ailleurs, critiqué « l’exclusion » de la municipalité de Sfax des concertations concernant la crise des déchets et la recherche de solutions pour l’aménagement d’une décharge, face aux refus des habitants de la localité de Limaya à Menzel Chaker de la proposition d’installer une décharge dans la région.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here