Abir Moussi dénonce l’instrumentalisation de la Maison de l’avocat au profit des islamistes

La présidente du PDL Abir Moussi dénonce l’instrumentalisation de la Maison de l’avocat. Et ce, au profit des islamistes, via sa page officielle Fb.

Abir Moussi dénonce ainsi la présence des avocats du Hizb Tahrir dans la Maison de l’avocat; alors qu’ils ne croient pas en l’État. Tout en soulignant que ces avocats s’emparent de la Maison de l’avocat. En la transformant en quartier général de leur sit-in pour défendre leurs intérêts et attiser leurs plans dangereux.

Elle appelle le doyen des avocats à arrêter ces abus et à ne pas laisser exploiter la propriété des avocats. Et ce, pour atteindre des intérêts politiques qui ne feront que détruire le pays.

Article précédentLes avocats de Bhiri portent plainte contre Kaïs Saïed et Taoufik Charfeddine
Article suivantLe marché boursier entame la nouvelle année boursière dans le rouge
Nadia Dejoui
Nadia Dejoui, travaille depuis plus de 3 ans comme journaliste politique à l’Economiste maghrébin. Diplômée de l’ESJ-Paris-Tunis ( 2012), elle a acquis de l'expérience comme journaliste free-lance pour plusieurs sites d'actualité comme Webdo , Tunisie Numérique, Direct info et Mena-Post. Elle est passionnée par l’écriture créative et la gastronomie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here