La CGTT appelle le chef de l’Etat à présenter son programme de réforme pour la période exceptionnelle

CGTT

Le secrétaire général de la Confédération générale des travailleurs tunisiens (CGTT), Habib Guiza, a appelé samedi, le chef de l’Etat à exposer son programme de réformes politique, législative, économique et sociale pour cette période exceptionnelle.

En effet, lors d’une conférence organisée à Tunis à l’occasion du 97ème anniversaire de la CGTT, Guiza a souligné la nécessité de retourner à la constitution. Ainsi que d’associer toutes les forces vives, non impliquées dans des dossiers de corruption, dans les réformes. Et ce  à travers l’institution d’un contrat social citoyen.

Selon le responsable syndical, il convient de revoir :
-Le code électoral;
-La loi des partis;
-Et la loi des associations pour préparer le terrain aux prochaines élections législatives dont la date devrait être annoncée.

Guiza a, en outre, signalé que la CGTT considère que les mesures prises par le chef de l’Etat le 25 juillet dernier étaient un point de départ pour une nouvelle phase. Cette phase doit mettre  fin aux dérives de toute une décennie. Il a, par ailleurs, appelé à la mise en œuvre du pluralisme syndical et à l’association de la CGTT aux travaux du conseil national du dialogue social.

Pour Guiza, la réforme de la santé, de l’éducation, du transport et de la finance publique sont les priorités de la période à venir. En effet, la CGTT organisera les 18 et 19 décembre en cours à Hammamet un Conseil national. Une série de recommandations autour de nombreux dossiers importants couronneront le Conseil. Outre la tenue du festival de la solidarité en mars prochain à Tunis. Et ce  pour instituer le contrat social citoyen et rassembler les initiatives associatives visant la réforme socioéconomique et le développement.

                                                                                                                    Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here