Zouhaier Maghzaoui : le mouvement Echaab et l’UGTT s’opposent à la décentralisation des décisions

Zouheir Maghzaoui

Le secrétaire général du mouvement Echaab, Zouhaier Maghzaoui, a indiqué que l’entretien qui a eu lieu ce vendredi entre une délégation du parti et le secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Noureddine Taboubi, a été l’occasion de mettre l’accent sur la nécessité d’établir un calendrier précis pour les mesures du 25 juillet 2021.

 

L’entretien, a-t-il ajouté, a abordé également l’impératif de faire front contre toute déviation à l’égard des mesures revendiquées par le peuple tunisien ainsi que les moyens d’unifier les positions sur la crise économique et politique et de proposer des solutions dans ce sens. Maghzaoui a précisé que le mouvement Echaab et l’UGTT s’opposent au fait que le président de la République s’accapare le pouvoir de décision concernant l’avenir de la Tunisie. Ils affirment la nécessité d’établir un calendrier précis pour les mesures exceptionnelles.

Le mouvement Echaab, a-t-il assuré, continuera de coordonner les positions et d’organiser des rencontres avec les forces nationales, dont l’UGTT. Et ce, pour unifier les positions à l’égard des mesures du 25 juillet qu’il avait appuyées dès le début.

Il a noté, à cet égard, la lenteur dans la réalisation des réformes politiques, économiques et sociales et l’ouverture des dossiers de corruption.

« Le mouvement Echaab estime aussi que le président Kaïs Saïed doit lancer un dialogue avec toutes les forces nationales pour aller de l’avant et organiser des élections démocratiques », a-t-il dit.

Ont pris part à la rencontre entre Maghzaoui et Taboubi, Salem Labiadh, Haykel Mekki et le secrétaire général adjoint de l’UGTT, Samir Cheffi.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here