600 professionnels du tourisme participeront au congrès du groupe Selectour à Hammamet

Selectour

« Environ 600 professionnels du tourisme ont confirmé leur participation au 11ème congrès annuel du groupe Selectour, qui se tiendra, du 2 au 5 décembre 2021, à Hammamet ». C’est ce qu’a annoncé le président du réseau Selectour, Laurent Abitbol, au cours d’une conférence tenue, mardi, à Hammamet.

L’organisation du congrès du premier réseau d’agences de voyages en France Selectour confirme la confiance dans la destination touristique, a déclaré le responsable. Et d’ajouter que les Français aiment profiter de la plage, du soleil et de la cuisine tunisienne.

Il a indiqué que le 11ème congrès de Selectour revêt une grande importance pour ses membres, vu qu’il permettra d’examiner les préparatifs du groupe pour la période après-Covid-19. Outre les nouvelles méthodes de traitement des problèmes de santé, de promotion et de vente des destinations touristiques, a-t-il ajouté.

Célébrant son 50ème anniversaire, le réseau cherchera à définir ses stratégies futures pour les cinquante prochaines années, qui reposent sur la reprise du travail et la mise à niveau du réseau au niveau mondial afin de lui permettre de devenir l’un des plus gros revendeurs dans le monde et non seulement en France.

M. Abitbol a expliqué que la Tunisie est une des destinations préférées des touristes français, ajoutant que le succès de la saison touristique et l’afflux continu de touristes français nécessitent un transporteur national fort afin de faciliter le transport des touristes et garantir des recettes financières importantes.

Il a par ailleurs souligné la nécessité de l’intervention de l’Etat tunisien pour aider la compagnie nationale Tunisair dans l’acquisition de nouveaux avions, d’autant plus que les investissements dans le transport aérien permettent des entrées importantes en devises.

« Investissez dans le transport aérien et nous amènerons des touristes en Tunisie », a affirmé M. Abitbol.

Le président de Slectour s’est dit confiant quant à la réalisation d’une saison touristique exceptionnelle au cours de l’été 2022, ajoutant que les éventuelles répercussions négatives de la Covid-19 et l’émergence du nouveau mutant « Omicron », sont des problèmes mondiaux qui ne concernent pas la Tunisie seulement.

Et d’ajouter que l’état d’avancement des opérations de vaccination en Europe et en Tunisie donne de l’espoir à tous les professionnels du tourisme et du voyage envers la destination touristique tunisienne.

Concernant le nouveau mutant « Omicron » et la cinquième vague de Covid-19, il indiquait : « Nous ne savons pas grand-chose de ce nouveau mutant, de ses répercussions et des mesures sanitaires qu’il nécessitera ».

« Nous devons attendre et ne pas être pessimiste et continuer en même temps à travailler et à voyager », a-t-il ajouté.

Il a expliqué que l’Europe a décidé de ne pas fermer ses frontières, contrairement à certains pays qui ont pris la décision de fermer les frontières par peur.

En dépit d’une baisse des réservations ces derniers jours, il a expliqué qu’il s’agit d’un enjeu conjoncturel et non structurel et que le rythme des réservations reviendra à la hausse d’ici une semaine.

Pour sa part, le directeur central de la promotion à l’ Office National du Tourisme Tunisien (ONTT), Lotfi Mani, a indiqué que l’organisation de ce congrès à Hammamet est un message d’optimisme pour tous les opérateurs du tourisme.

Il a exprimé son espoir de voir une reprise au cours de la prochaine saison touristique, notamment au vu de l’augmentation du nombre des réservations et parallèlement à l’avancement des opérations de vaccination en Tunisie et en Europe.

Il a souligné que la Tunisie a également pris les mesures sanitaires préventives nécessaires aux frontières aériennes, maritimes et terrestres.

A noter que le réseau français « Selectour» regroupe environ 548 membres représentant 1147 agences de voyages en France qui assurent environ 5 000 emplois et constituent un groupement d’acquisitions collectives. Le réseau s’est renforcé il y a trois ans avec l’adhésion du groupe « Aves Travels », portant son chiffre d’affaires à 6 milliards d’euros, environ 19,5 milliards de dinars et ses transactions avec Air France à 940 millions d’euros.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here