La retraite obligatoire au centre de la réunion du Conseil supérieur des forces de sécurité intérieure

ministère de l'intérieur

Réuni, jeudi, sous la présidence du ministre de l’Intérieur Taoufik Charfeddine, le Conseil supérieur des forces de sécurité intérieure s’est penché sur plusieurs questions importantes. Parmi ces dossiers figurent  la retraite obligatoire et la rationalisation des dépenses. Et ce, à travers la réduction du nombre d’attachés et de chargés de mission au cabinet du ministre.

En effet, le Conseil a abordé la question de la prise en charge des familles des sécuritaires, décédés des suites de coronavirus, l’amélioration des conditions de travail des agents de sécurité et la promotion de la communication avec les syndicats. C’est ce qu’on peut lire dans un communiqué rendu public par le département ministériel, hier vendredi.

Par ailleurs, le Conseil a évoqué les services fournis aux citoyens. Il recommande d’accélérer la mise en œuvre des projets relatifs à la carte d’identité nationale et au passeport biométriques.

                                                                                                                    Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here