BAD – AFD : un partenariat de cofinancement de 2 milliards d’euros pour l’Afrique

BAD AFD cofinancement

Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) et l’Agence française de développement (AFD) ont signé mercredi à Paris un accord de cofinancement et de partenariat. Objectif: renforcer leurs relations et mobiliser des ressources supplémentaires pour des projets à fort impact en Afrique.

L’accord est d’une durée de cinq ans (2021 à 2026). Il prévoit aussi un montant indicatif de 2 milliards d’euros de cofinancement pour les trois premières années. Il viendra en complément du partenariat actuel entre les deux institutions. Le nouvel accord remplace un précédent accord-cadre signé en novembre 2015.

En accord avec l’agenda de Finance en commun, un forum organisé par les banques publiques de développement, la BAD et l’AFD, capitaliseront sur leur expertise et leur expérience respectives. Elles se concentreront sur l’adaptation au changement climatique, les infrastructures et le développement urbain durables. Mais également sur la gouvernance et la bonne gestion des finances publiques.

Ainsi, leur coopération portera également sur le renforcement du secteur privé et du secteur financier. Il s’agira notamment d’envisager des actions conjointes en soutien au développement humain et la lutte contre la fragilité. Et ce, en particulier dans la région du Sahel.

A cette occasion, le président de la BAD, le Dr Akinwumi A. Adesina a déclaré que: « L’accord que nous signons aujourd’hui est spécial. Car l’AFD est l’un de nos partenaires les plus importants. Nous avons accompli beaucoup de choses en travaillant ensemble. Et je sais que nous continuerons à faire de bonnes choses pour l’Afrique. Je suis très enthousiaste pour l’avenir. »

M.T d’après communiqué

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here