La startup tunisienne Kumulus lauréate du Grand prix international du POESAM

Kumulus POESAM
Iheb Triki porteur du projet Kumulus

Orange a révélé aujourd’hui les lauréats de la 11ème édition du Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique et au Moyen-Orient (POESAM). Et ce, lors de l’Africa Tech Festival.

La 11ème édition du POESAM récompense quatre projets. Elle se décline en deux prix. A savoir:

  1. Un prix féminin international. Il est soutenu à hauteur de 20 000€ et récompense un projet porté par une femme ou qui a pour vocation à améliorer directement les conditions de vie des femmes;
  2. Un grand prix international qui récompense trois projets à impact social et/ou environnemental. Lesquels s’appuient sur des outils technologiques. Les trois projets sont récompensés à hauteur de:
  • 25 000€ pour le 1er prix,
  • 15 000€ pour le 2ème prix,
  • 10 000€ pour le 3ème prix.

Ainsi, pour le Grand Prix International, la startup tunisienne Kumulus a raflé le deuxième prix. Kumulus construit des machines qui ont la taille d’un mini frigo. Elles produisent 30 litres d’eau potable par jour. En n’utilisant comme ressources que de l’énergie solaire et l’humidité de l’air.

Notons que le 1er prix a été attribué à OuiCare du Cameroun. C’est un carnet de santé électronique qui permet aux personnes d’avoir à tout moment accès à leurs informations médicales et aux médecins d’avoir une lecture linéaire de l’état de santé de leurs patients ainsi que leurs antécédents médicaux.

Quant au 3ème prix, c’est Agrinect (Botswana) qui le reçoit. Agrinect est une entreprise numérique. Elle réduit les coûts de commercialisation et de transport des produits agricoles au Botswana et dans toute l’Afrique. Et ce, en mettant les agriculteurs en contact avec leur marché cible.

Enfin, pour le Prix Féminin, le lauréat est The Mmaabo App (Botswana). C’est une plateforme sur laquelle les femmes enceintes peuvent bénéficier d’un soutien tout au long de leur grossesse et même après l’accouchement.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here