L’UTAP critique les prix des œufs annoncés par le ministère du Commerce

œufs

L’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche (UTAP) ne regarde pas d’un bon œil les prix des œufs fixés hier 24 octobre par le ministère du Commerce.

Intervenant sur les ondes radiophoniques de Shems fm, le président de l’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche (Utap), Abdelmajid Zar, a affirmé le refus de l’organisation des tarifs des œufs annoncés par le ministère du Commerce.

D’après les estimations de M. Zar, les prix annoncés feraient perdre aux producteurs à peu près 15% de leurs bénéfices. Il estime, également, que les producteurs ne pourraient même pas couvrir leurs coûts dans ce cas de figure. Par ailleurs, il confirme bel et bien que le département ministériel n’a pas consulté l’UTAP. Raison pour laquelle l’organisation envisage de protester.

Tout en soulignant l’importance de la maîtrise des prix, l’intervenant estime qu’il n’est pas possible de fixer les prix à l’aveuglette. Pour lui, le résultat serait la destruction du système de production pour recourir à l’importation des œufs.

Ainsi, Abdelmajid Zar considère que la maîtrise des prix doit concorder avec des coûts. Il est donc évident que l’agriculteur ne doit pas travailler à perte.

En effet, notons que le ministère du Commerce a annoncé de nouvelles marges bénéficiaires pour ce produit. Avec la vente en gros au prix de 5 millimes/œuf. Tandis que le prix de vente est de 10 millimes/œuf. Enfin, pour ce qui est du prix plafond, il se montera à 980 millimes les quatre œufs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here