Le PDL appelle à l’organisation d’élections anticipées

PDL

Le Parti destourien libre (PDL) appelle à la dissolution officielle de l’Assemblée des représentants du peuple. Il propose également l’organisation d’élections anticipées.

Le parti politique estime que la dissolution du parlement et la tenue d’élections anticipées permettront au peuple tunisien d’exercer sa souveraineté. Il appelle aussi à la publication d’un communiqué comprenant les orientations générales du gouvernement. C’est ce qui ressort du communiqué rendu public par le PDL, dans la soirée du 18 octobre.

Le parti présidé par Abir Moussi appelle à déterminer une période pour la fin des mesures exceptionnelles. Il revendique de mettre en place un dispositif de contrôle des décisions du président de la République.

Sur un autre volet, le PDL revendique d’entamer un processus d’audit du déblocage des crédits et des dons, dévoiler les raisons de la suspension de la réalisation d’un certain nombre de projets, lever le voile sur le dossier du développement, la corruption dans le secteur agricole, l’ouverture immédiate du dossier des nids du terrorisme et de la promotion du discours obscurantiste à l’instar de L’Union des Oulémas musulman, le dossier des assassinats politiques et d’autres dossiers.

Le PDL a mis en garde contre la politique étrangère adoptée par le président de la République qui est « en contradiction avec les constantes de la politique des affaires étrangères de Bourguiba qui se base sur les intérêts de la Tunisie ». Il a mis en garde contre la politique des axes et « le risque de l’isolement de la Tunisie ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here